Nous lire, mais aussi nous écouter, partout : La DH-Les Sports+ lance son offre de podcasts. Dans un moment où le besoin d'information est plus que jamais présent.

Pouvoir vous informer partout, tout le temps, et par tous les modes d'expression possible : tel est le défi qui anime la rédaction de La DH-Les Sports+. Plus que jamais en cette période de crise sanitaire inédite, où vous êtes plus nombreux que jamais à nous consulter.

C'est pour cette raison que notre média lance, dès aujourd'hui, son offre de podcasts. Concrètement, cela signifie que, par l'entremise de notre site web ainsi que de notre application iOS ou Android (où un environnement podcast spécifique a été créé, veillez à effectuer la dernière mise à jour de notre app), vous pourrez "écouter" les reportages, enquêtes, infos et billets d'humeur produits par notre rédaction. Nous avons également tenu à développer notre offre pour qu'elle soit accessible, en toute sécurité, dans les voitures connectées (Carplay et Android Auto).

La tendance des podcasts est lourde, dans le monde des médias : si le format n'est pas neuf en soi, il a véritablement explosé ces deux dernières années, notamment aux Etats-Unis. Au-delà de l'écrit et de la production de reportages vidéo, nous voilà désormais totalement plongés dans le monde de l'audio. C'est un défi enthousiasmant et pour lequel La DH, avec ses confrères de La Libre Belgique qui a lancé une offre similaire il y a quelques semaines, s'estime légitime : le groupe IPM (qui publie La DH, La Libre Belgique et Paris Match, notamment) dispose, avec DH Radio, d'une radio sur son plateau de rédaction depuis plus de dix ans. Autant d'années où nos journalistes, historiquement concentrés sur un mode d'expression ont appris à affiner leur expertise derrière un micro, bien aidés par les collègues de DH Radio dont c'est le métier.

Concrètement, nous vous proposerons une dizaine de podcasts par jour. Des playlists ("Sports+, toute l'actu sportive", "Coronavirus : le monde au défi" et "Nos longs-formats", où les sons seront un peu plus longs pour véritablement creuser le sujet) seront alimentées au quotidien par nos équipes.

Pourquoi nous maintenons le lancement de nos podcasts en pleine crise du coronavirus

Est-ce vraiment le bon moment, en plein défi majeur face à la pandémie crée par le Covid-19, de nous lancer dans cette aventure ? Soyons honnêtes, nous nous sommes bien entendu posé la question. Primo, ce lancement était prévu de très longue date. Deuzio : nous estimons, d'un point de vue journalistique, qu'il est justement totalement pertinent, aujourd'hui, de rendre les informations que nous produisons disponibles sur un maximum de canaux. Pour relayer les incitations au confinement exigées par nos autorités (il en va, aussi, de notre responsabilité citoyenne). Pour avérer les messages d'alerte, démentir les possibles Fake News, qui groupillent dans un flux incessant d'actualités autour du coronavirus. Pour relayer les élans de solidarité magnifiques qui se déploient face à la crise. Pour vous donner nos conseils, dans votre vie pratique de tous les jours, pour faire face. Pour appeler ceux qui n'ont pas compris l'enjeu collectif qui se trouve devant nous à participer à l'effort collectif.

Les conditions de confinement actuelles concernant tout le monde, nous vous prierons, chers lecteurs, d'être indulgents quant à la qualité sonore des podcasts que nous allons produire dans les jours qui arrivent : nos journalistes doivent, aussi, pour d'évidentes raisons, se tenir à distance de notre studio d'enregistrement.

Notre offre podcasts, nous la dédions essentiellement à nos abonnés numériques. Cela tombe bien : à l'occasion du lancement, vous pouvez vous abonner à notre offre numérique totalement gratuitement durant une semaine.

Merci, chers lecteurs, internautes et auditeurs, de votre fidélité et prenez soin de vous et de chacun.

© IPM