Il viendra s'ajouter à la galaxie des médias Rossel, dans laquelle on retrouve notamment les journaux Le Soir ou encore ceux du groupe Sudpresse.

Dans sa version papier, Metro s'adresse actuellement à 788.000 lecteurs et cumule plus de 1.400.000 visites par semaine sur ses sites internet Metrotime et Zita.

Le Groupe Rossel entend accélérer la transformation numérique de Metro "en lui donnant accès à ses outils et à ses services partagés".

"Nous nous réjouissons de poursuivre l'aventure Metro. Nous sommes convaincus de l'importance d'avoir en Belgique et dans notre groupe média, un média spécifique qui s'adresse aux jeunes adultes urbains. Ceux-ci constituent une population dynamique et mobile, à laquelle il faut pouvoir s'adresser en direct avec des médias forts qui leur soient dédiés", selon Bernard Marchant, CEO du Groupe Rossel, cité dans le communiqué.

Monique Raaffels, la directrice générale de MTM, restera aux commandes de la société avec ses équipes.