BTS et leurs fans ont récolté deux millions de dollars contre le racisme.

Cette alliance-ci, on ne l’avait pas vraiment vu venir. Depuis la mort de George Floyd, les fans de K-Pop ont largement démontrer leur soutien au mouvement Black Lives Matter. En effet, plusieurs grands groupes de pop coréenne, comme BTS ou Monsta X, ont mobilisé leurs troupes pour les sensibiliser à la problématique du racisme ou les faire signer des pétitions. "Nous sommes contre la discrimination raciale. Nous condamnons la violence. Vous, moi et nous tous avons le droit d'être respectés. Nous resterons solidaires", a notamment écrit BTS sur son compte Twitter.

Super actifs sur les réseaux, les fans n’ont hésité à aller encore plus loin. Conscients de leur force de frappe, ceux-ci ont notamment inonder le hashtag #WhiteLivesMatter, qui signifie "les vies blanches comptent", lancé par des suprémacistes blancs ou encore le hashtag #QAnon, apprécié des partisans de l’extrême droite. Les propos racistes sont dès lors remplacés par des vidéos de concerts et des liens vers des pétitions. Ils ont aussi empêché l’utilisation d’une application de la police de Dallas (Texas). Via "IWatchDallas", des citoyens pouvaient envoyer des vidéos d’activités illégales durant les manifestations. Pas question pour les amateurs de K-Pop de laisser la police pister les manifestants, ils ont donc complètement saturé l’application avec des vidéos de leur groupe préféré.

Un soutien qui se transpose aussi financièrement. Dimanche soir, le label de BTS, Big Hit Entertainment a annoncé que la formation sud-coréenne a fait don d’un million de dollars pour le mouvement Black Lives Matter. La somme servira à payer les cautions des personnes arrêtées lors des manifestations contre les violences policières. Bien entendu, les fans fidèles ont également voulu mettre la main au portefeuille en récoltant des dons à la hauteur de celui émis par le groupe à neuf têtes. Deux millions supplémentaires peuvent donc s’ajouter aux nombreuses cagnottes créées pour soutenir la communauté noire aux Etats-Unis suite au meurtre de George Floyd.