Divers

Si les audiences des Molières ont viré au rouge - l’événement a rassemblé moins de 600 000 personnes (score le plus bas depuis 2014) -, la cérémonie, elle, était teinté de jaune… ou plutôt de gilets jaunes.

Captée aux Folies Bergère, la soirée a été interrompue par l’intrusion de gilets jaunes sur scène.

Ceux-ci ont profité de la présence du ministre de la Culture, Franck Riester, pour dénoncer les coupes budgétaires.

Ce passage n’a toutefois pas été diffusé à la télévision puisque la cérémonie était retransmise en différé de près de trois heures.