Même si cela n’est pas directement lié à la crise du coronavirus, l’arrêt de tous les spectacles a sans doute accéléré la décision.

Actuellement en restructuration, le groupe Lagardère souhaite se débarrasser de son pôle spectacle. Celui-ci contient la propriété de plusieurs salles de spectacle mythiques. Notamment à Paris avec les Folies Bergères, le Casino de Paris ou encore le Bataclan, tristement célèbre pour avoir été le théâtre des attentats de Paris le 13 novembre 2015. Font aussi partie du lot les « arenas » d’Aix-en-Provence et de Bordeaux.

Selon le journal français Les Echos, le prix d’achat avoisine les 70 millions d’euros. Ce qui semble à l’heure actuelle hors de prix eu égard à la visibilité actuellement nulle des spectacles et au point d’interrogation qui plane sur l’avenir de ce secteur.