Ce Grand Entretien de la DH, où François Pirette jette un pavé dans la mare du milieu culturel made in Belgium, fait beaucoup parler de lui dans le secteur. Et Sonia Wanson, directrice adjointe de l'Aquarium-Muséum Universitaire de Liège, lieu où s'est déroulé notre rencontre avec l'humoriste, a tenu à réagir. Voici ce qu'elle nous a confié:

"La Direction tient à rappeler que l'Aquarium-Muséum Universitaire de Liège est une entreprise du secteur privé non marchand sous forme d'une ASBL créée par l'Université en 1991", précise Sonia Wanson. "L'inauguration de la présentation et de l'ouverture des collections universitaires au public date quant à elle de 1962. L'ASBL emploie aujourd'hui 24 personnes. L'ASBL reçoit des subsides de la FWB en tant que Musée reconnu de catégorie A et reçoit également des subsides pour l'emploi. Ces subventions ne représentent qu'environ la moitié des moyens nécessaires pour assurer un fonctionnement relativement correct de l'Aquarium-Muséum, un accueil optimal des visiteurs, sa pérennité, son développement futur, ... L'autre moitié est permise par les recettes provenant d'une demande de prix démocratiques pour accéder au Musée, pour bénéficier de visite guidée, d'animation, de stage, d'atelier, ..." Et d'ajouter que "la gratuité totale est inconcevable dans ces conditions. Mais elle s'inscrirait dans une vision nécessaire de l'accès à la culture, de l'apprentissage, de l'accès à la connaissance ..., pour toutes et tous." Et de conclure alors par ces mots. "Merci à François Pirette de souligner l'importance du secteur culturel, malmené en ces temps difficile de crise sanitaire."

François Pirette avait choisi cet endroit car il faisait partie de ses souvenirs marquants d'enfance. Il aime les lieux et son discours ne visait personne en particulier. Il se voulait un voeu général pour le monde de la culture en Belgique, tremplin pédagogique primordial pour nos enfants.