"On veut être une radio moderne"

Divers

Laura Cerrada Crespo

Publié le

"On veut être une radio moderne"
© BAUWERAERTS

La rentrée s'annonce musicale et conviviale sur Radio Contact

BRUXELLES " La musique est vraiment notre ancrage principal ", annonce d'emblée Eric Adelbrecht, directeur général de la radio. "Notre musicalité se marque différemment. On veut être une radio moderne, dans l'air du temps. On passe, en grande majorité, des morceaux des années 2000. On s'est également rapproché des maisons de disques pour offrir le meilleur à nos auditeurs. Nous sommes partenaires des concerts de Gwen Stefani, de Mika, de Christophe Willem, Christophe Maé et tant d'autres... "Le directeur général du média représenté par un dauphin révèle une nouveauté pour les fans de Christophe Willem. "Dès le 12 septembre, ils pourront télécharger des morceaux exclusifs de l'artiste sur notre site Internet." Toujours dans le domaine de la musique, la radio garde son nouveau venu (NdlR : le 7 juillet) : Ultratop. Présentée par David Antoine, la seule émission de classement officiel des ventes de disques en Wallonie, assied sa place le samedi de 12 à 14 heures et le dimanche entre 15 et 16 heures.

Au niveau des programmes, Radio Contact ne connaîtra pas "de changements fondamentaux et radicaux. Il y a une réelle volonté de continuer notre chemin que nous connaissons depuis un an à la suite du relifting du logo, des premiers changements de grille, etc."

Premier grand changement : le duo formé par Julie Taton et Olivier Duroy n'est plus ! La jolie blonde à la voix rauque aura un nouveau partenaire dans Good Morning : Pascal Degrez. Le directeur avoue avoir "beaucoup travaillé sur la production. On voulait permettre aux animateurs d'avoir une multitude de séquences ou d'invités : voyance, infos du futur, etc." L'émission a aussi un tout nouvel habillage sonore. Entraînant et pétillant refrain : "Réveillez-vous, c'est le matin qu'on fait les fous !" Olivier Duroy ne quitte pas Radio Contact. Au contraire, l'animateur tente l'aventure en solo. "Il a un nouveau challenge : l'animation de 16 à 20 heures."

L'autre grand changement est de taille. Radio Contact travaille, depuis le mois de juin, dans de tout nouveaux locaux. Studios flambant neufs, salle de conférences, le bâtiment est accueillant. "C'est tout frais. Cela fait partie aussi de notre perspective de développement et de vision du futur", explique le grand manitou de la radio belge. "Et, pour fêter la rentrée , nous offrons à nos auditeurs leurs prochaines vacances. Jusqu'à 5.000 euros en chèques-cadeaux. On a déjà vu pire comme rentrée..."

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info