Divers

Patrick Sébastien a récemment rebondi sur l'affaire Dutroux.

Alors que les avocats de Marc Dutroux se battent pour obtenir une libération conditionnelle à celui qui est condamné à perpétuité pour avoir enlevé et séquestré six jeunes filles, avoir abusé sexuellement de ces dernières et pour avoir tué quatre de ses victimes, Patrick Sébastien s'est montré contre cette potentielle réduction de peine. 

Sur sa page Facebook, l'animateur a partagé une chanson dans laquelle il évoque l'affaire Dutroux. Il classe le prédateur sexuel parmi les récidivistes qu'étaient Van Geloven, Heaulme ou encore Fourniret.

"Depuis quelques jours j'entends parler de la demande de libération conditionnelle de Marc Dutroux. Et il y a une chanson assez proche de ce sujet dans mon prochain album, son titre est "Perpète". Je décide donc de vous offrir ce live de "Perpète" qui a été enregistré cet été", a-t-il écrit sur le réseau social.


 
Un texte que voici en intégralité:    

"On me dit: 'ce ne sera plus le même'. Après 20 ans de placard, il faut lui laisser l'espoir.

On me dit qu'il va payer, qu'il sortira guéri. La perpétuité, c'est pour la vie.

On me dit qu'il est malade, que c'était un coup de folie. 

C'est quoi cette mascarade ? C'est quoi cette infamie ?

Je ne veux pas la peine de mort mais je ne veux pas de sursis. 

20 piges et puis quoi encore ? Moi, ce sera pour la vie.

Je ne veux pas que la bête sorte de son trou. Je ne veux pas la voir dehors.

Je veux perpète, un point c'est tout. Il ne faut plus qu'elle morde encore.

Je ne veux pas que la bête sorte de son trou, je sais.C'est pas humain. 

Je veux perpète, un point c'est tout. Ma fille ne sortira pas du sien".