Divers Après avoir fait pouffer de rire les Belges en salles, la nouvelle troupe de Sois Belge et tais-toi débarque sur votre petit écran Sois belge et tais-toi, le renouveau du spectacle 20.40

"Si on continue comme ça, il va falloir des gilets de sauvetage aux gilets jaunes !" ; "J’en ai parlé à Jean-Claude. - Qui ça, Marcourt ? - Non, Van Damme. Lui, au moins, il a des idées..!" Ou encore une Marine Le Pen, jouée par la puissante voix de Manon Hanseeuw, qui attaque le Président hexagonal : "Monsieur Macron est un colombophile et les Français sont ses pigeons… Avec cette République en marche, les Français peuvent toujours courir..!"

Comme vous l’aurez compris, les textes ciselés qui ont fait la réputation de Sois Belge et tais-toi depuis 21 ans n’ont pas pris une ride. Nos politiques, dont de nombreux (Denis Ducarme, Francis Delpérée, Georges-Louis Bouchez, Jean-Marc Nollet, etc.) sont souvent présents lors de la première au Théâtre Saint-Michel de Bruxelles, n’ont pas été épargnés. "Les écolos, ils sont comme les témoins de Jéhovah… Ils sont toujours à deux pour prédire fin du monde !" Ou encore ce sketch qui se paie la N-VA avec une chorégraphie dans un centre fitness en mode "Grands, mi-grands" ou qui se demande s’ils sont un parti raciste. "Je n’ai rien contre le pacte migratoire, lance un Theo Francken magistralement interprété par Stéphane Pirard. Mais bien contre les oiseaux ! Et sinon, quand je dis black-out, c’est raciste ?" Avant que Bart De Wever, interprété par Baudouin Rémy, ne conclue par un : "Que la Flandre soit avec vous et… avec mon esprit."

Sois belge et renouvelle-toi

Si certaines chansons satiriques manquent de punch et de mordant voire que certaines imitations ne valent pas celles de la précédente troupe, la nouvelle version 2.1 a le mérite de justement tenter ce défi de l’imitation avec plus de 16 nouveaux personnages sur scène. Allant d’un excellent Laurent Delahousse ou un Raoul et ces "Hedebouw projets" en passant par un duo insolite entre Louis De Funès et Bourvil ou encore cette immense Maggie qui Dé-Block totalement sur une parodie de "Malade" d’Alice on the roof. "Santé !" Pour une troupe en forme(s) qui n’oublie pas ses classiques pour autant. Un café du commerce revisité par un André Rémy qui se surprend, avec sa tisane, à avoir des pensées partisanes. Sans oublier son duo avec son fils Baudouin (en roi Philippe) en incarnant Albert II et taclant sa royale histoire extraconjugale au passage. "Ce n’est pas facile d’être le fils de son père… surtout quand on est une fille !" (sic)

Bref, entre un sketch féministe ("Il a donné quoi le débat sur l’avortement au Parlement déjà ? Un bide !") , un qui tape - malheureusement un peu trop - sur la police ou celui sur le pôle emploi ("évangile selon Saint Michel"), le Renouveau spectacle n’a pas raté sa "top les" de néerlandais. Un rendez-vous cul (te) dont on vous laisse la surprise et le mot de la fin. "Si c’est pour vous faire baiser en politique les gars, autant que ce soit par une femme !"