Divers

Le réglement de comptes se poursuit entre l'ancien animateur de Salut les Terriens et la journaliste belge de France Inter


Alors que les deux journalistes semblaient avoir fait match nul dernièrement (l'une taclant son émission supprimée de "putassière" et l'homme en noir lui répondant que la Belge avait "essayé de faire de la télé, cela a duré quinze jours"), l’ex-animateur de C8 a décidé d’en remettre une couche dans le magazine Valeurs actuelles. “Dans l’interview donnée au Parisien, elle se réjouissait aussi du fait que l’on n'invite jamais l’extrême droite sur les plateaux de télé en Belgique et déplorait qu’on ne fasse pas la même chose ici avec Marine Le Pen pour l’empêcher de progresser. Vous imaginez le niveau de conscience de cette fille qui ouvre sa gueule tous les matins sur France Inter à une heure de grande écoute?”.

Avant de regretter la présence de Charline Vanhoenacker, qui officie sur France Inter dans Par Jupiter avec notre humoriste Alex Vizorek (le duo fera d'ailleurs une spéciale Par JupiTour ce week-end dans le cadre du départ du Tour de France à Bruxelles) sur les ondes du service public français. “D’autres radios hésitent à garder tel ou tel journaliste génial (...) et il faut s’infliger Charline Vanhoenacker sur le service public.”