Divers Record d’affluence pour l’exposition consacrée au pharaon. Avec 1,3 million de visiteurs, il détrône celle de 1967.

Depuis son ouverture le 23 mars dernier à Paris, l’exposition "Toutânkhamon, le trésor du pharaon" ne désemplit pas. Près de 1,4 million de billets ont déjà été vendus, ce qui en fait la plus fréquentée de l’histoire de la ville qui accueille pourtant des événements de cette envergure de manière très régulière. Toutânkhamon a donc attiré plus de monde qu’en 1967.

À l’époque, celle que l’on avait appelée "l’exposition du siècle" (au Petit Palais) qui lui avait déjà été consacrée avait vu défiler 1,2 million de personnes. C’est donc son propre record, vieux de 52 ans, que le pharaon le plus célèbre a battu cette année.

Et ce n’est pas fini puisque l’événement organisé cette fois dans la Grande Halle de la Villette ne fermera ses portes que le 22 de ce mois. Étant donné la demande, les organisateurs ont élargi les plages horaires d’accès. Elles l’avaient déjà été au mois de juillet. Elles le sont encore plus aujourd’hui. L’exposition se visite jusqu’à 22 h 30 du dimanche au jeudi et jusqu’à minuit les vendredis et samedis.

Rien d’étonnant puisque le rendez-vous est historique. En effet, sur les 150 pièces provenant du trésor de Toutânkhamon proposées en ce moment à Paris, certaines n’ont jamais quitté l’Égypte. Elles sont également magnifiquement présentées, bien mieux que dans le vieux musée du Caire qui jusqu’ici abritait la fabuleuse découverte faite par Howard Carter en 1922. Et c’est surtout la dernière fois qu’elles voyagent à travers le monde.

Après Los Angeles et Paris, le trésor du pharaon va encore être exposé à Londres puis en Australie. Il ira ensuite rejoindre le nouveau grand musée du Caire qui est en phase d’achèvement, non loin du plateau de Gizeh où se trouvent les tout aussi célèbres pyramides. C’est là que seront exposés de manière définitive le célèbre masque d’or du pharaon (qui n’a jamais quitté l’Égypte) et les 5 400 autres pièces trouvées dans sa tombe de la vallée de Rois.