Une enquête visant le polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala, notamment pour "apologie de crimes contre l'humanité", a été ouverte jeudi à la suite d'une plainte du Conseil représentatif des institutions juives (Crif), a appris l'AFP auprès du parquet de Paris.

 Cette enquête est également ouverte pour "injures publiques à caractère antisémite", "provocation publique à la haine antisémite" et "provocation publique à la commission d'atteinte volontaire à la vie".

Le Crif avait annoncé mardi le dépôt de cette plainte après la diffusion sur internet de deux vidéos mettant notamment en scène Simone Veil, rescapée d'Auschwitz et ancienne ministre décédée en 2017, ainsi que le négationniste Robert Faurisson.

Habitué des tribunaux, le polémiste a été plusieurs fois condamné pour ses sorties antisémites. En novembre, il avait été condamné à 9.000 euros d'amende, pour complicité d'injure à caractère antisémite, après la publication d'une vidéo et d'une chanson intitulées "C'est mon choaaa".