La tournée de la 16e pièce du Télévie a démarré ce vendredi soir à Wavre.


La salle de la Sucrerie de Wavre était comble, ce vendredi soir, pour la première de Fusible, 16e pièce du Télévie. Un vaudeville de Sylvain Meynac dans lequel Luc Gilson, présentateur du RTL info, détient le premier rôle. Celui de Paul, homme d’affaires qui décide de tout plaquer, sa femme (Sophie Pendeville) et son entreprise, pour partir vivre avec sa maîtresse (Sandrine Corman) à Bali. Mais, suite à un incident domestique, l’homme perd la mémoire et... retombe amoureux de sa femme! Avec l’aide de son meilleur ami (Jacques van den Biggelaar) et de son psychiatre (Stephan van Bellinghen), il va tenter de se souvenir de son projet et du contrat qu’il doit signer avec l’émissaire d’une compagnie russe (Emilie Dupuis).

Dès les premières minutes, le public comprend qu’il est face à une pièce bien différente des précédentes. Luc Gilson, comédien aguerri, démarre avec une sorte de seul en scène, s’adressant directement à la salle wavrienne.

Les autres personnages ne prendront vie que par la suite, nous apportant chacun leur lot de bonnes surprises. En particulier Emilie Dupuis et Luc Gilson qui ont appris le russe spécialement pour la pièce. Le résultat est bluffant et mérite d’être salué. Tout autant que la prestation de Jacques van den Biggelaar qui n’a pratiquement pas quitté la scène du spectacle.

Les crises de Valérie 1 (Sophie Pendeville) ont suscité plusieurs fous rire dans la salle, au même titre que les démonstrations de séduction de Valérie 2 (Sandrine Corman) et les consultations pour le moins particulières du docteur Cordel (Stephan van Bellinghen).

Applaudissements à n’en plus finir. Le public sort de la salle avec le sourire au lèvres et la hâte de retrouver leurs animateurs et journalistes préférés à la sortie. À nouveau, le pari de la pièce du Télévie est réussi. Le public et les personnalités de RTL ont passé un bon moment et l’ont fait pour la bonne cause !