20 ans de carrière pour une Lara Croft plus en forme que jamais

La saga Tomb Raider fêtera prochainement ses 20 ans d'existence. Une longévité exceptionnelle pour une franchise historique.

Arnaud Spaens
20 ans de carrière pour une Lara Croft plus en forme que jamais
©D.R.

Les 20 ans d'une icône. C'est par ces mots que l'on pourrait résumer l’anniversaire que s'apprête à fêter cette franchise historique d'Eidos Interactive et, depuis 2010, de Square Enix.

Lara Croft, l'une des premières héroïnes du jeu vidéo a su se réinventer et rester toujours dans l'air du temps, que ce soit techniquement ou moralement. Retour sur l'évolution d'une saga d'aventure vidéo-ludique qui continue de surprendre.

Une recherche constante d'innovation

Déjà à sa sortie, le premier Tomb Raider innovait. "Il s'agit d'un des premiers jeux en réelle 3D sorti sur la PS1", explique Steven Saunders, spécialiste de la saga Tomb Raider. "Il existait bien sûr Crash Bandicoot mais le jeu n'exploitait pas réellement la 3D. C'était un jeu de plateformes et la caméra à 360 degrés n'était pas utilisée. Tomb Raider a véritablement été le premier jeu de ce genre sur la première Playstation."

Il faut dire qu'à l'époque de sa sortie, le jeu développé alors par Core Design innovait à plus d'un titre. Le jeu ne proposait pas seulement de l'escalade ou des passages de combat mais également tout un monde à explorer. "Je me souviens que lorsque j'ai joué au tout premier Tomb Raider, on pouvait passer par un endroit et, 20 minutes plus tard, revoir cet endroit d'un autre angle en ayant avancé dans le jeu. C'était vraiment impressionnant", commente Steven Saunders.

Après trois premiers opus à succès, la franchise a peu à peu perdu de sa superbe face à une concurrence grandissante. Un scénario courant dans le monde du jeu vidéo. "Comme cela arrive à beaucoup de séries vidéo-ludiques, Tomb Raider a perdu son côté avant-gardiste", analyse le spécialiste de la saga. "Lorsque la PS2 est sortie, au début des années 2000, les studios développant le jeu ne sont pas parvenus à créer un jeu avec autant de valeur que ceux sortis sur PS1. Les Tomb Raider sortis sur PS2 présentaient de nombreux problèmes, dont des mauvais contrôles qui ont bien évidemment freiné l'expansion de la série."

Entre 2000 et 2009, Tomb Raider a connu un grand creux. Les ventes du jeu se sont vues diviser par deux et les fans se sont peu à peu détachés des aventures de Lara Croft. Malgré un changement de développeur en 2005 (Crystal Dynamics remplaçant Core Design), la franchise n'a connu que des succès en demi-teinte sur PS, Xbox, PS3 et Xbox 360. Ce n'est qu'en 2009, lorsque Square Enix rachète Eidos Interactive (et donc toutes les sagas qui appartiennent alors à l'éditeur britannique) que Tomb Raider retrouve un second souffle. Profitant de l'arrivée de la PS4 et de la Xbox One, Crystal Dynamics repense totalement ses jeux, modifiant gameplay, scénario et personnages. Et ce lifting fonctionne, Tomb Raider, sorti en 2013 et Rise of The Tomb Raider, sorti sur Xbox en novembre 2015, sur PC en janvier 2016 et mardi prochain sur PS4 sont des succès retentissants. "C'est la refonte de la façon de raconter l'histoire qui a permis aux deux derniers Tomb Raider de revenir sur l'avant de la scène gaming", juge Steven Saunders. "Le jeu permet d'explorer de façon totalement naturelle et, même si ce n'est pas un vrai open world, il vous donne l'impression que vous trouvez naturellement votre chemin dans un monde totalement ouvert, ce qui n'est bien sûr pas le cas."

Avec la sortie de Rise of the Tomb Raider sur PS4, Crystal Dynamics a encore fait plus fort puisque l'édition spécial célébrant les 20 ans de la saga permettra, grâce au casque de réalité virtuelle de Sony (le Playstation VR qui sort ce 13 octobre), d'explorer le manoir des Croft en réalité virtuelle. Cette fois, pas de doute, Tomb Raider est revenu à la pointe de l'innovation technologique.


Lara Croft, plus réaliste que jamais

Ce qui a, sans aucun doute, fait le succès de la saga Tomb Raider, c'est son héroïne : Lara Croft. Elle incarne à elle seule le jeu et a, elle aussi, beaucoup évolué en 20 ans.

Lara Croft a fait le succès de Tomb Raider. Pour la première fois un jeu d'aventure avait un personnage principal féminin. Les filles comme les garçons ont directement adhéré au personnage (pas forcément pour les mêmes raisons) et Lara Croft est très rapidement devenue une icône vidéo-ludique d'abord, cinématographique ensuite lors des adaptations, réussies ou non, qu'a engendré la franchise. Lara, incarnée par Angelina Jolie, est devenue une star planétaire. Un succès qui n'a pas profité au jeu puisque c'est à cette période que son déclin a commencé.

Pour en revenir au personnage de Lara Croft, il a lui aussi totalement changé. La bimbo badass aux attributs démesurés est devenue une femme plus naturelle, plus réelle diront certains, avec des émotions et une plastique bien plus réalistes. "Lors de la sortie du premier Tomb Raider, Lara n'était qu'un personnage de jeux vidéos possédant une poitrine et des habilités hors du commun", constate Steven Saunders. "Aujourd'hui, même si elle continue à escalader ou à sauter comme aucun humain ne pourrait le faire, Lara Croft est bien plus naturelle, notamment dans ses réactions. Dans les deux derniers jeux, il y a énormément de séquences où Lara est en difficulté, où elle est effrayée par ce qu'elle doit vivre. Elle est non seulement plus humaine mais aussi plus vulnérable et c'est un bon point selon moi car cela contribue à l'histoire racontée par le jeu. Les premiers Tomb Raider avaient un scénario mais personne ne s'en souvient car on ne jouait pas pour l'histoire mais pour l'exploration. J'aime la Lara Croft des premiers jeux mais elle ne faisait pas tant le jeu que ça. On jouait à Tomb Raider pour le gameplay et le personnage n'avait finalement que peu d'impact sur ce que le joueur vivait comme sensations. Aujourd'hui Lara fait partie intégrante du jeu."


Un anniversaire fêté en grandes pompes

C'est à Amsterdam que Crystal Dynamics a fêté les vingt années d'existence de la franchise. Et ce n'est pas une surprise que la capitale des Pays-Bas ait été choisie. En effet, Nixxes, un studio de développement néerlandais est depuis quelques années un partenaire privilégié dans la création des jeux de Crystal Dynamics et de Square Enix. Un événement a donc été organisé pour permettre aux amoureux du jeu de rejouer à tous les jeux de la saga (de la PS1 à la PS4) et de tester en exclusivité la nouvelle fonctionnalité de Rise of the Tomb Raider, l'exploration du manoir des Croft en réalité virtuelle.


Découvrez les coulisses de l'anniversaire de la série Tomb Raider


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be