WWE 2K17 : un contenu hallucinant mais vite lassant

Le jeu de catch de 2K revient comme chaque année, toujours fort de sa position unique sur le marché. Malgré des progrès notables, le jeu laisse encore une fois un goût de trop peu.

A.S.
WWE 2K17 : un contenu hallucinant mais vite lassant
©2K Games

Chaque année, vers fin septembre et début octobre, les jeux de sport refont surface en même temps, au grand bonheur des passionnés de sport virtuel. Parmi ces titres, WWE 2K17 fait office d'OVNI. Comme le catch finalement, à mi-chemin entre sport et divertissement.

Chaque année, 2K améliore son jeu consacré à l'univers du catch. La franchise a parcouru beaucoup de chemin depuis la reprise du titre par 2K, à la faillite de THQ en 2012. Malheureusement, les amateurs de John Cena, Seth Rollins et autres Dean Ambrose restent sur leur faim lors de la sortie annuelle du jeu. Bien qu'archi-complet, WWE 2K17 manque du petit quelque chose qui aurait pu définitivement faire de ce jeu le meilleur de la série. Retour sur les points positifs et négatifs de cet opus 2017.

Des graphismes améliorés

La première chose qui saute aux yeux quand on lance pour la première fois WWE 2K17, c'est la refonte graphique qu'a subit le jeu. Evidemment, on est encore loin du niveau d'un NBA 2K (preuve que 2K possède les moyens nécessaires pour faire un jeu étincelant graphiquement) mais les améliorations apportées tant au niveau de la modélisation des catcheurs que du jeu de lumières a de quoi réjouir chaque fan de la saga. Les éléments de décor semblent plus nets, tout comme le public qui, si il reste très figé et stéréotypé, semble plus vivant.

Une amélioration qui fait du bien à l'oeil mais qui reste insuffisante à l'heure où certains jeux ont déjà montré les prouesses dont sont capables la PS4 et la Xbox One. 

Dean Ambrose
©2K Games


Un contenu impressionnant et une personnalisation poussée à l'extrême

Depuis que 2K édite les jeux siglés WWE, le contenu en termes de catcheurs, arènes ou ceintures de champion n'a jamais été un problème. Chaque année le jeu propose encore plus de catcheurs jouables par le joueur. Un roster encore une fois bien fourni, puisque 152 superstars (hommes, femmes, managers et légendes réunis) sont disponibles une fois tout le contenu débloqué. Un nombre tout simplement hallucinant. Durant les nombreuses heures passées à la réalisation de ce test, nous n'avons même pas réussi à incarner tous les personnages jouables.

Le système de création est également, comme toujours, un point fort de la saga. Tout est personnalisable, tout est possible. Vous voulez créer une nouvelle arène ? C'est possible. Vous voulez créer une vidéo d'entrée pour votre catcheur ? C'est possible ! On peut rajouter la création d'une liste de mouvements, d'une ceinture de champion, d'une entrée ou encore de vêtements ou de logos. Si on rajoute la possibilité de télécharger les créations d'autres joueurs ou même d'importer ses propres photos ou logos, on peut dire que WWE 2K17 est bien le jeu de catch le plus personnalisable de tous les temps.

Un système de crédits bien pensé

Comme dans sa saga consacrée à la NBA, 2K Games a décidé d'introduire une monnaie virtuelle dans ce WWE 2K17. Les VC (Virtual Credits) font donc leur apparition et sont utilisables pour débloquer des catcheurs de légende, améliorer sa superstar créée, acheter des arènes, des vêtements, des animations et tout un tas d'éléments verrouillés lors du premier lancement du jeu. Mais, au contraire de NBA 2K, les VC ne sont pas un moyen détourné de soutirer de l'argent réel au joueur, via l'achat de cette monnaie virtuelle. Les VC de WWE 2K17 ne sont tout simplement pas disponibles à l'achat mais s'acquièrent au fil des matchs disputés, des trophées obtenus et du spectacle produit (via un système de notation des matchs sur base d'étoiles). Le joueur lambda peut se rassurer : les VC s'accumulent très rapidement et sont loin d'être un frein à la progression dans le jeu.

Enzo Amore
©2K Games



Une ambiance mitigée

L'ambiance ressentie lorsqu'on joue à WWE 2K17 est mitigée. La reproduction des entrées des catcheurs ainsi que leurs mimiques donnent l'impression d'y être mais les réactions totalement aléatoires du public et les bugs bien trop présents (même si ils sont moins nombreux que sur les opus précédents) ont un impact négatif sur l'immersion. 

Le gros point faible : les modes de jeu

WWE 2K17 propose trois modes de jeu offline : exhibition (avec de nombreux types de matchs, obéissant à des règles différentes), mode carrière et mode univers. Exit donc le mode Showcase qui permettait de revivre un moment de l'histoire de la WWE, via des vidéos flash-back et un scénario.

Les matchs d'exhibition sont des simples matchs uniques, jouables contre la console ou contre un ami sur la même console. Le mode univers, pour sa part, permet au joueur de créer son propre show, de le gérer en décidant des matchs à disputer, des promos à effectuer devant le public, des catcheurs à mettre en lumière, etc. Le joueur prend les pleins pouvoirs à la WWE et peut décider de l'avenir de la compagnie. Si il est ultra complet, ce mode se contente de la gestion hebdomadaire des shows et ne propose pas réellement de défis intéressants puisque seule l'imagination du joueur pourra le guider dans ses choix.

Le mode carrière est une nouvelle fois une grosse déception. Répétitif, pas crédible pour un sou, et peu développé, il faudra jouer de patience et de volonté pour avancer dans ce mode où, on le rappelle, l'objectif est de mener sa superstar personnalisée jusqu'au sommet de la WWE. On a, à nouveau, l'impression que 2K a imaginé ce mode carrière comme une simulation sportive, délaissant totalement les aspects scénarisés du catch et le côté divertissement de ce sport-spectacle. Très vite, la carrière tourne en rond et le joueur s'ennuie. Il faudra donc attendre l'année prochaine pour espérer enfin pouvoir profiter d'un mode carrière digne de ce nom.

Le jeu propose également des affrontements en ligne contre d'autres joueurs. A la manière des matchs d'exhibition, vous affrontez des adversaires lors de matchs avec ou sans classement. Si le combat en ligne est relativement fluide, il subit quand même une légère latence dérangeante lors des moments-clés d'un combat.

Sasha Banks
©2K Games



Au final, WWE 2K17 est un bon jeu de catch, qui promet du fun, surtout si vous comptez y jouer chez vous, avec des amis. L'énorme contenu et la personnalisation exceptionnelle qu'offrent ce jeu n'arrivent malheureusement pas à contre-balancer le manque de modes de jeu intéressants. On se lasse donc très vite de ce jeu qui se révèle, au final, excessivement répétitif lorsqu'on tente de s'impliquer dans un mode univers ou dans le développement de sa propre superstar dans le mode carrière.

WWE 2K17 s'adresse donc avant tout aux fans de catch qui trouveront là un jeu complet, leur promettant de nombreuses heures d'amusement. Pour les autres, nous vous conseillerons d'attendre la baisse du prix du jeu pour l'essayer car, si il vaut le détour, il ne vaut malheureusement pas son prix pour un utilisateur lambda.

WWE 2K17
  • Sorti le 11 octobre 2016
  • Disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC
  • Développé par Visual Concepts et Yuke's et édité par 2K Sports
  • Prix d'achat : 54,99 euros

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be