Steep : attention, pente glissante!

Ah qu'elle est belle l'ambiance des fêtes de fin d'année. Les lumières dans les rues, les chocolats chauds au coin du feu, les gros pulls de Noël, les raclettes ... Ca sent bon l'hiver ! Sauf que cette année, la neige a décidé de bouder notre pays. Alors, pour les amateurs de glisse, de sports extrêmes ou de beaux paysages qui n'ont pas l'occasion de partir à la montagne, Ubisoft a pensé à tout. Steep, petit ovni dans la ribambelle des jeux signés Ubi a étonné lors de son annonce. Quitte à décevoir par la suite ? La réponse dans ce test.

Arnaud Spaens
Steep : attention, pente glissante!
©Ubisoft

Ah qu'elle est belle l'ambiance des fêtes de fin d'année. Les lumières dans les rues, les chocolats chauds au coin du feu, les gros pulls de Noël, les raclettes ... Ca sent bon l'hiver ! Sauf que cette année, la neige a décidé de bouder notre pays. Alors, pour les amateurs de glisse, de sports extrêmes ou de beaux paysages qui n'ont pas l'occasion de partir à la montagne, Ubisoft a pensé à tout. Steep, petit ovni dans la ribambelle des jeux signés Ubi a étonné lors de son annonce. Quitte à décevoir par la suite ? La réponse dans ce test.


Steep c'est tout d'abord une belle histoire, celle du studio Ubisoft d'Annecy, qui se situe au bord des pistes, et où les développeurs qui y travaillent partagent une passion commune, la montagne et la glisse. Steep c'est donc leur bijou, leur petit bébé, celui qu'ils ont chéri et qu'ils veulent maintenant partager. Et cela se ressent dans le jeu. Les paysages sont féeriques, et l'ambiance de la montagne, si particulière, est parfaitement restituée. Un mélange de calme et de bruits parfois lointains, un mélange entre la force de la nature, les rochers, les sapins et la civilisation qui fait surface, via les stations de ski, les villages alpins ou les hélicoptères qui survolent parfois les flancs des plus célèbres montagnes des Alpes, toutes fidèlement retranscrites dans Steep.

1
©Ubisoft


L'ambiance dans sa globalité est une franche réussite. La bande-son d'exception joue pour beaucoup. Sa variété permet d'enchaîner entre un morceau très rythmé lors d'un descente en snowboard ou en wingsuit et un morceau bien plus calme, plus propice à l'exploration, en ski ou en parapente par exemple.

Les créateurs de Steep ont décidé de faire la part belle au réalisme. C'est un choix audacieux car la montagne, au final, c'est souvent un enchaînement de pistes qui se ressemblent toutes plus les unes que les autres. Steep est une simulation, n'espérez donc pas faire des tricks de fou, à la SSX, car vous serez déçu. Bien sûr, on peut enchaîner plusieurs figures mais elles restent si pas totalement réalistes, au moins crédibles. C'est là un des points faibles du jeu car, sans véritable fun, on se retrouve vite à lâcher la manette, découragé par la répétition des environnements.

1
©Ubisoft


Mais Steep n'a pas dit son dernier mot ! Devant le fait accompli que le jeu deviendrait bien vite répétitif, les développeurs ont sur trouver la parade : le multijoueur et la personnalisation du rider. Qu'on ait envie de rendre son personnage le plus pro possible ou de lui faire enfiler un costume de licorne ou de girafe pour descendre les pentes enneigées, tout est possible. Les possibilités qu'offre le multijoueur sont un véritable plus pour l'expérience globale de jeu sur Steep. Que vous rêviez de dévaler les pistes avec vos amis, de croiser des inconnus et de faire l'une ou l'autre course avec eux, ou encore d'enchaîner des tricks avec un ami qui passe en wingsuit au -dessus de vous, tout est possible. Pour l'avoir expérimenté, c'est ce mode multi qui apporte toute sa saveur à ce jeu car, sans les autres riders, la montagne vous semblera très vite être une grande page blanche, vide, ennuyante.

1
©Ubisoft


Steep est donc un bon jeu de glisse, principalement (et c'est dommage) destiné aux amateurs de sports extrême. Son réalisme et son ambiance bluffants, joints à un multijoueur plutôt fun vous offriront plusieurs heures de jeu bien sympathiques. Ce n'est pourtant pas le jeu de l'année, comme on aurait pu le penser lors de son annonce, à l'E3. Steep peut vite se révéler lassant et peut même dégoûter tant certaines épreuves ressemblent plus à du die&retry qu'à une véritable partie de plaisir. Si le jeu est soldé au mois de janvier prochain, foncez. Par contre, si il reste au prix plein, soyez sûrs d'avoir des amis avec qui jouer, car c'est avec ses amis qu'on dégustera pour le mieux les possibilités qu'offre Steep.

1
©Ubisoft



Steep

  • Sorti le 2 décembre 2016
  • Disponible sur PS4, PC et Xbox One
  • Développé et édité par Ubisoft
  • Prix d'achat : 44,99 euros

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be