Killing Floor 2: Tuer du zombie a rarement été aussi fun !

Le jeu de Deep Silver et Tripwire revient dans un deuxième volet encore plus gore, plus métal et plus explosif. Sans cacher l'origine de son fond de jeu (Left 4 Dead, son grand frère), Killing Floor 2 se crée sa propre identité grâce à une ambiance soignée aux petits oignons.

A.S.
Killing Floor 2: Tuer du zombie a rarement été aussi fun !
©Deep Silver

Le jeu de Deep Silver et Tripwire revient dans un deuxième volet encore plus gore, plus métal et plus explosif. Sans cacher l'origine de son fond de jeu (Left 4 Dead, son grand frère), Killing Floor 2 se crée sa propre identité grâce à une ambiance soignée aux petits oignons.

Et vous, que feriez-vous si des hordes de zombies arrivaient sur Terre et que vous possédiez de grosses armes qui envoient pour vous défendre ? C'est en quelque sorte le défi que propose Killing Floor 2. Si il se révèle moins oppressant que son prédécesseur, le jeu se révèle tout de même horriblement gore et la musique (du métal) qui hurle dans vos oreilles à toute allure ne fait rien pour vous relaxer. Le ton est donné dès la première partie. Dans Killing Floor 2 on explose le plus de zombies possibles en alliant ruse, skill et surtout entraide.

Killing Floor 2: Tuer du zombie a rarement été aussi fun !
©Deep Silver


Car c'est dans le mode coopératif que cet opus (comme le précédent d'ailleurs) révèle tout son potentiel. Réunissez vos potes les plus doués en FPS et en maniement d'armes en tout genre pour former une équipe indestructible, qui pourra résister à des vagues de zombies qui se révèlent souvent coriaces, surtout lorsqu'ils attaquent en nombre ! C'est aussi là que Killing Floor 2 trouve son principal défaut : sans coéquipiers, le jeu est presque sans intérêt tant le solo est vide de sens.

Techniquement, le jeu est parfait. Il est très stable, très fluide et bien optimisé. Visuellement, il pêche parfois mais l'ambiance créée par les effets spéciaux (les explosions, le sang et les tripes coulent à flot) et la musique assourdissante contribuent à oublier ce petit souci. 

Killing Floor 2: Tuer du zombie a rarement été aussi fun !
©Deep Silver


Même si il est avant tout axé sur le fun et l'expérience, il sera néanmoins nécessaire de démontrer tout son talent manette (ou clavier et souris pour les puristes des FPS sur PC !) en main pour vaincre les différentes espèces de zombies qui tenteront de vous dévorer. Si il n'y a que deux énormes boss, certains morts-vivants "classiques" ont des capacités suffisamment mortelles pour vous mettre gravement en danger. Ne vous endormez pas sur vos lauriers car dans Killing Floor 2 une seule seconde de distraction peut suffire à vous retrouver décapité et ainsi abandonner vos coéquipiers.

Dans l'ensemble, on est devant un bon petit jeu de zombies. Si c'est clair qu'on y passera pas des journées entières (la faute à un contenu plutôt limité), le joueur en quête de sensations fortes avec ses amis y trouvera réellement son compte et pourrait être tenté d'enchaîner plusieurs parties pour résister aux vagues de zombies, plus meurtrières les unes que les autres.


Killing Floor 2

  • Sorti le 18 novembre 2016
  • Disponible sur PC et PS4
  • Développé par Tripwire Interactive et édité par Deep Silver
  • Prix d'achat : 39,99 euros

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be