À la découverte de l’expérience Nintendo Switch

Le 3 mars, le nouveau bébé Nintendo débarquera dans les salons avec son lot de nouveautés et de… déceptions

Julien Crepin
À la découverte de l’expérience Nintendo Switch
©D.R.

Le 3 mars, le nouveau bébé Nintendo débarquera dans les salons avec son lot de nouveautés et de… déceptions

Ça y est. Après des années d’attente et une ancêtre, la Wii U, qui fut un flop magistral, Nintendo révélait hier tous les secrets de sa nouvelle console, la Nintendo Switch.

Dans l’univers vidéoludique, c’est un tournant important. La mythique marque de Kyoto le sait et a mis le paquet pour convaincre.

Présentée en grande pompe au Japon, la conférence de presse était diffusée en live sur Youtube dès 5 h du matin.

Pour l’Europe, c’est à Paris, au Grand Palais, que le gratin du gamer, la crème du geek et les grands médias étaient conviés pour tester l’héritage de la Nes, Super Nes, et autre N64.

La Switch est très attendue et même présentée comme la console de la dernière chance dans certains médias spécialisés.

Comme de coutume, le grand N vient avec un produit tout nouveau. Comme nous vous le révélions, il y a quelques mois, lorsque les premiers détails avaient été présentés, il s’agit d’une console hybride, bipolaire, voire tripolaire.

En effet, entre tablette tactile, console de salon et console portable, Switch propose un panel de possibilités de jeux et des expériences variées.

Première interrogation qui agitait tous les journalistes et joueurs venus en masse : quels jeux vont accompagner la console à son lancement ? Et là, première déception, pas de Mario avant la Noël…

Le petit l ine-up ne contient a priori que 1 2 Switch, sorte de Wii sport, qui rassemble des minijeux montrant les capacités de la console ou simplement le Zelda Breath of the Wild qui, d’après les premières sensations, est juste gigantesque et va conquérir les cœurs de tous les nostalgiques de la saga.

Les promesses de vibrations haute définition sont entièrement respectées. La sensation est très précise mais seuls deux mini-jeux du 1 2 Switch (prononcer One Two Switch) donnent un aperçu des possibilités et, en soi, ne valent pas le détour, n’en déplaise à Nintendo.

Pour la réalité virtuelle, on repassera, pour la vraie 4k aussi…

Dans les semaines qui suivent la sortie de la machine, on pourra jouer à quelques franchises cultes de la marque, MarioKart en tête, Splatoon ou Just Dance.

Finalement, la conférence de presse d’hier matin a répondu à la plupart des interrogations : pouvoir essayer les jeux comme Zelda ou le nouveau MarioKart 8 Deluxe, a permis d’esquisser le potentiel ludique de la bécane, entre petites déceptions par légions (VR, graphismes décevants, pauvreté du choix des jeux on line payants) et grands espoirs (vibrations HD et les licences Nintendo).


Les points forts de la Switch

Le côté hybride : passer de console de salon à console portable c’est, selon nous, la bonne idée. Espérons que certains jeux intègrent bien cette possibilité unique. Nintendo reste laconique quant à la durée de la batterie : entre deux heures trente et six heures selon l’usage.

Une console résolument sociale : que cela soit en locale ou en ligne. Nintendo garde la recette qui a fait le succès de ses consoles précédentes.

Un Zelda et Un Mario qui ont l’air excellents. Mario ne verra pas le jour avant les fêtes. Nous n’avons vu que des traiteurs, mais Zelda, on l’a testé et il sent bon, très bon.


Les points faibles de la Switch

Peu de jeux proposés lors du lancement, certains classiques reviennent dans une ancienne version juste relookée… Un peu trop juste pour la présentation d’une nouvelle machine.

Le prix de base et celui des équipements. La plus grosse déception est peut-être à chercher du côté du portefeuille. 329 € alors que la concurrence, PS4 et Xbox One, sont disponibles à 300 €, qu’elles sont techniquement très supérieures et qu’elles proposent des bons jeux en pagaille… En outre, les Joy-con seront vendus à 90€ la paire.

Le service on-line est annoncé payant. Il permettra du chat et du jeu en ligne.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be