Jeux vidéo: les exclusivités qui feront 2017

Véritables nerfs de la guerre, les jeux exclusifs à telle ou telle plate-forme sont bien plus que des arguments commerciaux de poids. Tour d’horizon, console par console, de ce que 2017 nous réservera…

Jeux vidéo: les exclusivités qui feront 2017

Véritables nerfs de la guerre, les jeux exclusifs à telle ou telle plate-forme sont bien plus que des arguments commerciaux de poids. Tour d’horizon, console par console, de ce que 2017 nous réservera…

Ah ! les exclusivités… Ce sont elles qui font pencher le cœur des gamers vers une console plutôt que l’autre. Elles qui font office de faisceau d’amplification des médias autour de telle ou telle plate-forme. Elles, encore, qui, bien souvent, s’emparent du titre de meilleur jeu de l’année (Uncharted 4, sur la PS4 de Sony, est, au minimum, un candidat très crédible pour l’année qui vient de s’écouler).

Ce sont les exclusivités, enfin, qui témoignent de la ligne éditoriale et de la vision du secteur des constructeurs First Party, à savoir le triumvirat Sony/Microsoft/Nintendo. Les exclus, en fait, sont l’un des derniers arguments (commercial, mais aussi éditorial) dans une économie vidéoludique de moins en moins protéiforme…

Pour toutes ces raisons, s’attarder sur le catalogue d’exclusivités (donc uniquement les jeux propres à l’une ou l’autre console) à paraître en 2017, c’est quelque part anticiper le pouls du secteur. Allons-y !

Sony PS4

En nombre d’exclus, Sony écrase tout sur son passage. Forcément, savent bien les amateurs de jeux nippons : elle rafle une tripotée de J-RPG et de Beat Them All japonais, son marché natal, dont l’Américain Microsoft ne dispose pas. Et il y a du lourd cette année : entre le remake de Final Fantasy XII, celui, encore plus attendu De Final Fantasy VII (peut-être prévu pour 2017 également), le nouveau Kingdom Hearts, Nier Automata, Dynasty Warriors : Godseekers, Dragon Quest Heroes II, le choix ne manquera pas. En productions plus universelles, le monstre de ce premier trimestre, chez Sony, se nomme Horizon : Zero Dawn. Mais il y aura aussi Persona 5, Gran Turismo Sport, Gravity Rush 2 et Uncharted : The Lost Legacy; un tout nouveau chapitre qui risque de faire du bruit. Ajoutez-y un probable Shenmue III et le nouveau God Of War, qui sortiront soit en 2017 soit au début 2018, et vous obtenez un planning d’exclus Sony dantesque. D’autant qu’un certain The Last Of Us part II est dans les bacs également…

Microsoft Xbox One

Un peu moins dense en termes de quantité que le catalogue d’exclus made in Sony, celui de Microsoft ne lésine en revanche pas sur la qualité. Entre Halo Wars 2 et Crackdown 3 (deux véritables system sellers ), State of Decay 2 et Sea of Thieves, c’est déjà très costaud. Malheureusement, les Xboxers doivent composer depuis peu avec un gros coup dur : l’annulation pure et simple du pourtant très attendu Scalebound. Restent Cuphead, Gigantic Below et Ashen, loin d’être des poires pour la soif.

Nintendo Wii U et Switch

Du côté de Nintendo, qui vogue sur des eaux un poil différentes de Sony et microsoft (pas de course à la puissance et aux pixels, repos sur des licences maison très fortes), 2017 sera bien entendu marqué par la sortie de la Switch, ce 3 mars à, malheureusement, plus de 300 €. Qui dit nouvelle console dit forcément nouveaux jeux exclusifs pour la vendre. Et là, côté Triple A, on aura forcément du Zelda : Breath of The Wild et Super Mario : Odyssey, prévu pour plus tard dans l’année. Mais aussi du Splatoon 2, du Mario Kart 8 Deluxe et du Yôkai Watch 2.

Conclusion

Sony, en ce début 2017, a le ramage et le plumage en rayons, et détient une importante longueur d’avance sur le terrain de l’exclu par rapport à ses meilleurs ennemis. Mais attention : 2017 est encore jeune et le salon E3, en juin, devrait être le témoin de l’appétit de Microsoft et Nintendo également…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be