Dead Rising 4: de l'humour beauf, des zombies et des armes déjantées pour un cocktail explosif !

Avec le retour du journaliste un peu déjanté Frank West, Dead Rising 4 retrouve des couleurs et offre au joueur une bonne dose de fun, de combats épiques et d'armes en tout genre.

A.S.
Dead Rising 4: de l'humour beauf, des zombies et des armes déjantées pour un cocktail explosif !
©Capcom

Avec le retour du journaliste un peu déjanté Frank West, Dead Rising 4 retrouve des couleurs et offre au joueur une bonne dose de fun, de combats épiques et d'armes en tout genre. On a mis le temps mais on a testé ce nouvel opus !


Alors que la petite ville de Willamette est (à nouveau) soumise à une invasion de zombies, Frank West, journaliste à l'humour beauf et héros du premier opus de Dead Rising est de retour afin de sauver son hameau des hordes de morts-vivants dont l'unique objectif est d'éliminer tout ce qui bouge encore un peu.

Si le scénario de ce Dead Rising 4 n'est pas des plus originaux, il assume totalement son côté décalé, voire nanar, en en jouant, notamment au travers des remarques graveleuses de Frank West, personnage aussi attachant qu'horripilant. 

Les combats contre des hordes de zombies sont toujours aussi dynamiques et, si ils ne sont pas vraiment difficiles, ils impressionnent parfois par le nombre important d’individus qui peuvent vous attaquer au même moment. Cela n'en reste pas moins une bien belle boucherie où le joueur pourra se faire plaisir en éliminant bon nombre de morts-vivants grâce, notamment, à des armes aussi variées qu'extrêmement inventives. Celles-ci peuvent être construites tout au long du parcours du joueur et les armes "combos", combinaison de plusieurs armes, sont un délice à découvrir et à utiliser !

Si le jeu est très plaisant, il ne se joue pas d'une traite. En cause une certaine répétitivité qui lasse rapidement, sans jamais entraîner un véritable rejet du jeu mais assez pour s'y ennuyer de temps en temps. On regrettera également l'absence de véritables quêtes secondaires, si ce n'est la recherche d'objets dissimulés dans l'univers. Enfin, la connexion internet obligatoire (qui semble s'imposer comme un standard de plus en plus présent dans les jeux actuels) est également un bémol, dans un jeu qui ne semble pourtant pas la nécessiter. 

Dead Rising 4 reste un très bon jeu de zombies, fun à jouer seul ou en multi (où il faut résister, en équipe, à des vagues de morts-vivants avides de vous manger le cerveau) et qui est un très bon défouloir quand l'envie de frapper dans le tas nous prend. Avec son humour bien gras et ses remarques parfois très déplacées, Frank West apporte également à ce quatrième opus de la personnalité, dont manquaient énormément les deux derniers épisodes de la série.


Dead Rising 4

  • Sorti le 6 décembre 2016
  • Disponible sur Xbox One et PC
  • Développé par Capcom et édité par Microsoft
  • Prix d'achat : 34,99 euros

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be