Après la NES Mini, une Super Nintendo dans les bacs ?

Vendue à plus d’1,5 million d’unités et en rupture de stock partout, la NES Classic pourrait donner des idées à Nintendo.…

Après la NES Mini, une Super Nintendo dans les bacs ?

Vendue à plus d’1,5 million d’unités et en rupture de stock partout, la NES Classic pourrait donner des idées à Nintendo.…

Il ne fallait pas être grand clerc pour humer, à l’aube des fêtes de fin d’année, le carton que s’apprêtait à réaliser Nintendo. Et on ne parle ni de Pokémon Go ni de l’imminente Switch, future console de salon (hybride) de Big N dans nos bacs débuts mars. Mais bien de la résurrection de la console qui propulsa Nintendo sur le devant de la scène dans les années 80 : la NES (Nintendo Entertainment System).

La sortie de la NES Classic Edition, réédition plus compacte et incluant une trentaine de jeux, parfaitement calibrée pour une sortie avant les fêtes, a en effet trouvé preneur auprès d’1,5 million de gamers nostalgiques. Des chiffres officiels que Nintendo vient de révéler.

Nintendo a par ailleurs confirmé que la NES Classic Edition, plus communément appelée NES Mini, avait bénéficié d’une production "largement sous-estimée", ce qui explique les ruptures de stock rencontrées un peu partout dans le monde.

Comme le chaland a mordu à l’hameçon de cette madeleine de Proust vidéoludique, plus question d’en négliger l’impact : Nintendo a annoncé l’augmentation de la production de la NES Classic Edition. On est en droit d’espérer que dans cette nouvelle salve, le constructeur japonais ait la bonne idée d’allonger le câble qui relie la manette à la console, qui oblige un peu le joueur actuel à se retrouver le nez flanqué à l’écran… qui n’est plus aussi petit que jadis !

Une rumeur, de plus en plus insistante, évoque le fait que Nintendo pourrait nous refaire le coup de la NES Classic avec… la Super Nintendo, autre console mythique, un peu ultérieure, de son glorieux passé.

Nintendo n’a pipé mot de cette possibilité, trop concentré qu’il est, pour l’heure, à ne pas louper le lancement de la Switch, qui aura la difficile tâche de faire oublier le flop relatif de la Wii U, malgré un ticket d’entrée plutôt salé : 300 € minimum. Réponses imminentes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be