Jeux vidéo Voilà quelques années maintenant que Bethesda nous propose sa vision de la conférence E3. Pour cette version 2019, on retiendra d’abord l’emphase importante placée sur Doom Eternal.

Le shooter d’ID Software sera disponible le 22 novembre prochain et cristallise les espoirs de vente de fin d’année de Bethesda.

Nous avons eu l’occasion de nous y essayer et le gameplay se montre plus nerveux que jamais. Un vrai délice pour les amateurs de FPS rapide et/ou les démembreurs de démons en tout genre. Le nouveau mode multijoueur: Battlemode, a également été teasé mais en-dehors d’un concept de jeu asymétrique (2 démons contre 1 "slayer"), nous n’avons pas encore vu grand-chose.

Doom Eternal constitue en tout cas le titre majeur de Bethesda pour cette fin d’année.

Le second point à retenir de cette conférence concerne les annonces de nouveaux jeux. Après le feu d’artifice de l’année dernière, on devait s’attendre à moins de flamboyance et ce fut le cas puisque seuls deux titres majeurs ont été présentés: Deathloop, le nouveau titre des français d’Arkane Studios dont on reconnait tout de suite la patte graphique (qui fait penser à Dishonored). Peu d’informations concrètes sur ce titre si ce n’est qu’il opposera deux protagonistes avec un gameplay toujours aussi libre.

Ensuite, Ghostwire Tokyo, le nouveau titre de Tango Gameworks, les spécialistes japonais du jeu horrifique (The Evil Within). Là aussi, peu d’informations concrètes mais cette histoire de disparition soudaine d’habitants de Tokyo sur fond d’infestation démoniaque a réussi à retenir notre attention.

Pour le reste, Bethesda a très sagement fait le tour de ces licences afin de nous montrer les nouveautés sur The Elder Scrolls Blades (le jeu mobile) qui sera bientôt disponible gratuitement sur Nintendo Switch mais aussi sur The Elder scrolls Online (le MMO) et sur The Elder Scrolls Legends (le jeu de cartes). Rien de transcendant pour autant surtout qu’aucune nouvelle de The Elder Scrolls 6 n’est à signaler.

Notons quand même encore la confirmation de la sortie de Wolfenstein Youngblood (le premier jeu en coopératif de la licence) pour ce 26 juillet ainsi qu’un long volet consacré à la petite catastrophe de 2018 que fut Fallout 76. Bons joueurs, les développeurs ont reconnu beaucoup de soucis et des choix malheureux. Pourtant, l’espoir est permis puisqu’ils vont réintroduire des personnages non-joueurs avec de vrais arbres de dialogues. Fallout 76 se voulait, avant tout, être une expérience post apocalyptique à plusieurs joueurs mais, Bethesda a bien senti qu’il manquait un scénario plus conséquent. Voilà qui risque bien de relancer l’intérêt pour la licence.

Cette conférence s’achève donc sur un petit sentiment de trop peu, probablement lié au fait que la conférence de l’année dernière était exceptionnelle. On ne peut pas annoncer de grandes choses chaque année.

Retrouvez également toutes les infos de l'E3 2019 sur le site de Couple of Pixels.