Chaque année, Farming Simulator revient et chaque année, il explose les ventes. Cette édition 2017, avec un concept inchangé mais des graphismes améliorés n'échappe pas à la règle puisqu'en un peu plus d'un mois, le jeu s'est déjà écoulé à plus d'un million d'exemplaires.

A chaque nouveau Farming Simulator, les non-initiés rigolent en se demandant bien qui achètera un tel jeu. Et chaque année, ils sont contredits par les ventes du bébé de Focus Home Interactive. Un produit solide, avec une très large fanbase et un concept qui plaît toujours autant, voilà ce que nous propose chaque année ce jeu de gestion d'une exploitation agricole. Mais que vaut ce Farming SImulator ? Quelles sont ses points forts et faibles ? Et surtout, faut-il l'acheter ? On vous dit tout dans ce test !

Une base solide et des améliorations notables

Au rayon des nouveautés, Farming Simulator 17 nous propose de nouveaux graphismes très agréables à l'oeil. L'accent mis sur la modélisations des véhicules agricoles est exceptionnel, ils sont reproduits jusque dans le moindre détail. Si la physique n'était pas aussi calamiteuse, le jeu serait vraiment en phase avec son temps. Mais quand un jeu qui se veut réaliste permet de faire un salto avant à bord d'un tracteur, on se dit qu'il y a peut-être un petit problème dans la gestion de la physique de jeu.

Et c'est d'autant plus dommage car à côté de ce gros point noir, le jeu ne possède pas vraiment de défauts techniques. Il est soigné, la bande-son, sans être exceptionnelle, est tout à fait passable et l'environnement dans lequel le joueur peut se promener librement est plutôt riche et bien modélisé. 

© Focus Home Interactive

Un opus destiné aux fans avant tout

On doit vous l'avouer, prendre en main ce Farming Simulator 17 n'est pas donné à tout le monde. Dans le mode carrière, principal mode de jeu de cette licence, on a droit à quelques missions sous forme de tutoriel avant d'être lâché dans son exploitation agricole. C'est alors à vous de tout gérer, de l'épandage à la récolte, de l'achat de graines à la vente de blé, de la nourriture des animaux à l'arrosage de vos plantations. C'est l'essence même de Farming Simulator qui en fait un jeu pour habitués. Son aspect simulation poussé à sa plus extrême définition oblige le joueur à faire attention au moindre détail, à appréhender rapidement les différents véhicules et les différents procédés agricoles. Et c'est extrêmement rebutant pour un joueur qui débarque sans rien connaître de cette licence car, disons-le clairement, sans recherche poussée sur Internet, impossible de savoir par où commencer une fois qu'on est lâché dans ce vaste univers. 

Des mods "gadgets", qui n'ont que peu d'intérêt

On se réjouissait d'apprendre que les mods seraient disponibles sur PC et également sur consoles. C'est un vrai pas en avant pour la série. Néanmoins, leur nombre très limité (la communauté Farming Simulator est bien moins active en modding que d'autres, à commencer par la communauté des Elder Scrolls) et leur côté gadget (très peu d'utilité trouvée dans ces mods, dont l'action est très souvent étriquée) poussent à les considérer comme un plus sympathique mais sans véritable intérêt. Dommage.

Farming Simulator devrait, comme chaque année, plaire à ceux qui aiment les jeux de simulation compliqués, réalistes (à part, rappelons-le, pour la physique) et qui laissent un champ d'action très large au joueur. Mais pour un néophyte, le jeu de Focus Home Interactive semblera difficile, inaccessible voire même repoussant. Un rééquilibrage de la difficulté et surtout l'ajout d'un didacticiel plus poussé pour aiguiller les joueurs débutants dans leur partie seront nécessaire pour que ce jeu sorte de son carcan de jeu destiné à une petite communauté et trouve grâce aux yeux d'un public plus nombreux.


Farming Simulator 17
  • Sorti le 25 octobre 2016
  • Disponible sur PC, PS4, Xbox One et Mac
  • Développé par Giants Software et édité par Focus Home Interactive
  • Prix d'achat : 23,45 euros (PC) & 43,49 euros (Consoles)