Jeux vidéo

Google a annoncé mardi que le lancement de sa plateforme de jeux vidéo en streaming Stadia aurait lieu le 19 novembre.

En faisant son entrée sur le marché du jeu vidéo en ligne, le géant du moteur de recherche entend bouleverser le marché dominé par les grands acteurs des consoles de jeu comme Sony et Microsoft, en permettant aux usagers de profiter de leurs jeux, en qualité optimale et sur n'importe quel support - ordinateur, téléviseur intelligent, smartphone - en passant indifféremment de l'un à l'autre.

"Vous aurez la possibilité de jouer n'importe où, sur votre TV, sur votre ordinateur, et même sur votre (smartphone) Pixel, qui sera le premier téléphone à être compatible avec Stadia lors de son lancement", a détaillé Rick Osterloh, qui dirige le secteur hardware chez Google, lors d'un événement organisé à New York.

L'offre de Google comptera un catalogue d'une trentaine de jeux à son lancement avec plusieurs possibilités d'abonnement.

Une offre accessible en pré-commande est déjà disponible sur le magasin en ligne de Google au tarif de 129 euros. A ce prix, le joueur obtient un abonnement de trois mois, un appareil Chromecast Ultra permettant de se connecter à un écran, et une manette.

Deux autres offres seront disponibles après le lancement de la plateforme, une à 9,99 euros par mois baptisée "Stadia Pro", et une offre de base attendue en 2020 dont peu de détails ont été donnés.

Stadia sera disponible dans 14 pays, dont la France.