Le jeu le plus attendu de la décennie, Grand Theft Auto 6, est bien confirmé. Par son éditeur, Rockstar. Mais par la bande...

Pour ceux qui en doutaient : il y aura bien un GTA 6 qui paraîtra sur les consoles de salon. C'est Rockstar, l'éditeur phare du titre, qui l'a confirmé... de manière indirecte.

Extrêmement taiseux de manière générale, de surcroît lorsqu'il s'agit de sa franchise GTA, Rockstar a dû communiquer, dans le cadre d'une réclamation d’allègements fiscaux adressée à l'Irlande, que le titre, extrêmement capitalivore, était prévu pour "bientôt".

Plus en détail : le studio américain Rockstar Games dispose d'un siège social à Édimbourg au Royaume-Uni et bénéficie de plusieurs allègements fiscaux lui permettant d'éviter de payer trop (à son goût) d'impôts. L'éditeur a ainsi monté un dossier pour revendiquer plusieurs rabais aboutissant à un allègement fiscal considéré comme le plus important de toute l'industrie du jeu vidéo au Royaume-Uni. On parle de 37,6 millions de livres sterling d’allègement requis auprès de l'administration britannique,

C'est ici que TaxWatch UK, un think tank d'investigation en ligne centré sur les questions fiscales, intervient : TaxWatxch UK a déniché un document évoquant "la production de la prochaine édition de GTA" avec une sortie prévue "bientôt" comme motivation n°1 à la demande de "cadeau" fiscal, le développement du titre nécessitant des investissements importants.

Aucune date ni détail n'a évidemment filtré, et Rockstar n'a bien sûr encore rien communiqué vers le grand public sur le titre le plus attendu de la décennie. Mais voilà au moins de quoi confirmer que GTA 6 est bel et bien dans les tuyaux de Rockstar et que son développement est suffisamment avancé pour évoquer une sortie "bientôt", forcément sur PS5 et Xbox One X...