Jeux vidéo

Entre septembre et décembre, les sorties de jeux vidéo se sont enchaînées. Nous avons donc bien évidemment dû faire des choix et certains jeux sont un peu restés dans l'ombre. Mais qu'à cela ne tienne, il n'est jamais trop tard pour les tester ! D'autant qu'avec les soldes, des bonnes affaires sont possibles pour ces jeux !


World of Final Fantasy

Ce spin-off de Final Fantasy n'avait pas déchaîné les foules au moment de son annonce. Pourtant, ce fut une des surprises de l'année pour les amateurs de J-RPG. Espèce d'OVNI à mi-chemin entre Pokémon et Final Fantasy, World of Final Fantasy nous a plutôt agréablement surpris. Bien évidemment, le jeu s'adresse avant tout aux fans de l'univers FF. Mais la capture de monstres, particulièrement addictive et l'aventure qui nous est proposée pendant de très longues heures de jeu (une durée de vie de plus de 40 heures facilement) raviront également les plus jeunes, en quête d'aventures fantastiques. Si, techniquement, le jeu n'est pas exceptionnel, l'ambiance proposée (notamment grâce à une bande-son de grande qualité) ravira ceux qui s'y essaieront. Une très bonne pioche.

© Square Enix

Assassin's Creed : The Ezio Collection

Comment passer à côté ? Malgré la faible publicité autour du jeu (sorti pratiquement à la même période que le film dédié à la saga d'Ubisoft), tous les amateurs d'Assassin's Creed ne pouvaient qu'être excités en voyant que les meilleurs jeux de la série, scénaristiquement parlant, étaient de retour en HD sur PS4 et Xbox One. Pourtant, on ne peut s'empêcher de cacher une petit déception. Certes, il est toujours aussi plaisant de jouer Ezio Auditore et de suivre son histoire palpitante. Mais la paresse technique de ce « remaster » a gâché l'expérience de revivre Assassin's Creed II, Brotherhood et Revelations. Cette collection reste néanmoins une bonne affaire car, pour ce prix, elle offre les trois jeux originaux assortis d'Embers et de Lineage, un court-métrage d'animation et une mini-série déclinés de l'univers du jeu.

© Ubisoft

Handball 17

Avant de commencer le test, revenons sur le principal point fort du jeu : il est le seul à proposer une simulation vidéoludique de handball. Et il fallait du courage pour tenter de réaliser un jeu sur ce sport si complexe, dont les mouvements sont si particuliers et surtout présentant un public-cible assez limité. Bigben a tenté de relever le défi et malgré la bonne volonté apparente, c'est un échec. Graphiquement, le jeu n'est pas à la hauteur. Il donne l'impression d'être daté, comme si il avait plusieurs années de retard. Du côté du gameplay, et même si on retrouve quelques animations particulièrement bien réussies, on s'ennuie vite. Nos propres joueurs comme ceux des adversaires manquent de vivacité et de réalisme, tout comme la physique parfois hésitante du jeu. Bravo donc à Bigben Interactive d'avoir relevé le défi de produire un jeu vidéo de handball qui tienne la route. Mais il reste beaucoup de travail avant que ce sport ne possède, à la manière du football ou du basket, un très bon jeu qui le représente.

© Bigben

Just Dance 2017

Que dire d'un jeu Just Dance, après tant d'années de succès pour le jeu de danse d'Ubisoft ? Et bien qu'il nous éclate toujours autant ! Avec Just Dance, ce sont des heures de fun pour petits et grands, seul ou à plusieurs. Le jeu est à présent également compatible avec votre smartphone pour mieux suivre vos mouvements. Si la playlist de base manque un peu de variété, elle peut être rallongée grâce à Just Dance Unlimited, un programme d'abonnement payant (après 90 jours gratuits) qui vous donne accès à une majorité des chansons déjà sorties dans un jeu Just Dance. Soit une bibliothèque gigantesque. Dommage qu'il faille débourser près de 5 euros par mois pour y avoir accès. Heureusement, les hits de base restent largement suffisants pour s'éclater entre amis ou en famille et se bouger, ce qui manque parfois un peu dans le monde du jeu vidéo.

© Ubisoft

The Crew : Calling All Units

Cette deuxième extension du jeu automobile d'Ubisoft est arrivée tout doucement, mine de rien, mais elle a apporté une réelle fraîcheur à The Crew. Cette extension donne un petit côté Need for Speed au jeu, à coups d'IEM, de ralentisseurs, etc., qui s'activent en une simple pression sur la croix directionnelle. Si le solo de Calling All Units rassemble quelques missions solo peu intéressantes, c'est son côté multi qui séduira la plupart des joueurs. Imaginez une grande partie de gendarmes et de voleurs en ligne au volant de bolides et vous avez une parfaite illustration du multijoueur proposé dans cette deuxième extension. On regrettera que cette extension se limite à cela car, pour 25 euros, c'est tout de même léger. Il n'en reste pas moins que Calling All Units donne une nouvelle vie à The Crew et, pour un jeu tellement dépendant de sa communauté, c'était bien nécessaire !

© Ubisoft