Le retour de l’épopée des frères Diaz au sein de l’Amérique profonde.

Lors de l’épisode précédent de Life is Strange 2, le jeu se chargeait d’introduire l’histoire de Sean Diaz, 16 ans, et de son petit frère Daniel, 9 ans. Alors qu’ils vivaient la belle vie avec leur père à Seattle, une tragédie malvenue vient perturber ce quotidien les obligeant à se mettre en route en direction du Mexique.

Un peu à la manière d’une série télé, le jeu est disponible au format épisodique. Les différents segments de l’histoire sortiront au fil de l’année et dureront en moyenne de deux à trois heures. Basé sur le principe des simulateurs de marche, la prise en main consiste essentiellement à faire des choix moraux pouvant modifier le cours de l’histoire. Le but ultime de ce type de jeux vidéo se basant sur son scénario, difficile de réellement juger le gameplay. Nous mettrons donc un point d’orgue à évaluer l’écriture scénaristique.

Après un premier épisode sur le bon chemin, cette suite directe continue sur sa bonne lancée pour nous faire découvrir le tragique voyage des frères Diaz. Ce deuxième chapitre ne fait pas dans la dentelle et n’hésite pas à malmener votre état émotionnel. L’objectif est toujours aussi clair, taper droit dans le pathos et le faire avec brio. Cœur de pierre ou pas, impossible de ne pas se sentir impliqué dans cette épopée fraternelle.

Bénéficiant d’un rythme atypique, le temps s’écoule plus rapidement. Beaucoup plus axé sur la narration et les dialogues, cet épisode 2 donne l’impression de ne diriger Sean que très rarement. Cependant, les choix à opérer restent une tangente à ne pas négliger puisque ces derniers mèneront à des fins diamétralement opposées. De plus, Captain Spirit, le personnage ayant bénéficié d’une histoire inédite et gratuite avant le lancement de Life is Strange 2, fait son entrée dans le scénario. L’aventure de celui-ci est incorporée avec intelligence afin de rajouter une dimension sociale supplémentaire. Selon la fin, le climax sera atteint ou non. Ces moments finaux pourront se montrer décevants selon le point de vue. Par ailleurs, reconnaissons que l’écriture reste soignée et cohérente selon les décisions opérées.

Notre aventure aura malheureusement été entachée par différents bugs aussi bien graphiques que sonores. Ceux-ci ne gâcheront pas spécialement l’expérience et ils ne pourront qu’au pire, vous arracher un sourire. Espérons tout de même qu’un patch corrige ces défauts le plus rapidement possible.

Avec l’introduction de nouveaux personnages et une dose de mystère bien amenée, Life is Strange 2 poursuit son chemin sur les bons rails. Jamais excessif dans ses intentions, nous ne pouvons qu’attendre impatiemment la suite de nos deux frères loups.