Jeux vidéo

Alors que la Gamescom 2019 battait son plein, nous avons pu, avec quelques privilégiés, découvrir la nouvelle console de Nintendo en avant première.

Même forme, mêmes jeux et même plaisir: pas de doute, la Switch Lite est bien la petite sœur de la Nintendo Switch. La prise en main se fait donc très naturellement. Dès les premières secondes, on ressent que la console est bien plus légère que l'originale. Une sensation logique puisque son plus petit format (et donc son plus petit écran qui passe de 6,2 à 5,5 pouces), plus adapté à une console portable, lui a fait perdre plus de 100g soit près d'un tiers de son poids. On remarque également que dans cette quête de légèreté, la console a perdu son pied qui lui permettait d'être posée sur une table: "La console est 100% portable", rappelle le représentant de Nintendo.

Les trois coloris de la Switch Lite sont au rendez-vous: gris, turquoise et jaune. Des couleurs vives et particulièrement réussies puisqu'elles apportent un vent de fraîcheur sur la Switch et confirment que cette version réduite est avant tout destinée aux plus jeunes, d'où ces couleurs plus éclatantes. Pour rappel, des éditions spéciales sortiront également à l'occasion du lancement de Pokémon Epée et Bouclier, en novembre prochain. 

Après la première prise en main, il est temps de lancer les jeux. Lors de cette session, nous aurons pu jouer à Link's Awakening, Tetris 99, Super Mario Maker 2 et Mario Kart 8 Deluxe. Des jeux Switch qui tournent parfaitement sur la Lite. L'écran, plus petit mais de même qualité (720p) semble même offrir un meilleur rendu que l'écran original de la Switch. Une impression probablement due à un rétroéclairage d'une qualité légèrement supérieure. Côté jouabilité, tout tourne parfaitement. Malgré son petit format, la Switch Lite offre des chargements rapides et sans bug. A aucun moment nous n'avons l'impression de faire face à une technique allégée; le "Lite" vient donc bien du format, pas de la technologie présente dans la console.

Reste le gros point d'interrogation de cette console : peut-on encore l'appeler Switch ? En effet, cette dernière ne "switche" pas puisqu'il est impossible de la connecter à un dock TV ou même de détacher les Joy-Cons pour jouer avec des amis. Dès lors, même si la console semble d'une excellente facture, elle n'est, pour nous, pas une Switch. Néanmoins, la Nintendo Switch Lite devrait séduire les plus jeunes, qui ne cherchent pas spécialement à jouer autrement qu'en mode portable. Avec son prix au rabais, elle devrait aussi plaire à ceux qui ne possèdent pas encore de Switch puisque la Lite embarque une meilleure batterie et, excepté son aspect 100% portable, possède tous les atouts de sa grande sœur. Un bon remplacement donc, sur le marché des consoles portables, de la 3DS, qui a récemment pris sa retraite.

La Nintendo Switch Lite sera disponible à la vente le 20 septembre prochain au prix indiqué de 199 euros, soit une différence de 100 euros avec la Switch classique.