Ce nouvel espace de réalité virtuelle de 1000 mètres carrés situé en plein centre-ville de Bruxelles offre une expérience unique aux visiteurs.

C’est au cœur de la galerie Anspach que Telenet a inauguré jeudi dernier son nouvel espace de réalité virtuelle The Park. Il s’agit d’un concept innovant qui offre aux visiteurs une immersion complète dans un monde virtuel sur un espace total de plus de 1000 m2. Avec The Park, l’objectif est de répondre à la demande croissante de nouvelles expériences interactives en matière de divertissement. Les visiteurs se déplacent en "free roam" et donc de manière totalement libre et sans fil, avec un casque de réalité virtuelle sur la tête et un sac à dos équipé de capteurs dans un monde totalement fictif dont ils sont les héros.

Lancé en juin 2018 à Anvers, The Park est bien plus qu’un simple espace de jeu, c’est un véritable concept. Que ce soit à Anvers, Gand, Hasselt, Courtrai et maintenant Bruxelles, l’expérience est la même partout : un vaste lieu entièrement dédié à la réalité virtuelle, divisé en plusieurs espaces, avec ses propres jeux, son look cosy reconnaissable, et à chaque fois la même expérience troublante de réalité. The Park est un "divertissement phygital", à l’intersection de la physique et du numérique. Il permet aux visiteurs de se déplacer dans un espace dégagé, sans être encadré ou lié par un quelconque câblage, pour encore plus de liberté et de sensations, armés d’un casque de réalité virtuelle et d’un sac à dos contenant un mini-ordinateur et équipé de capteurs sensoriels.

Concrètement, les participants à un jeu circulent côte à côte dans un espace délimité et entouré de caméras infrarouges grâce auxquelles le masque se positionne dans l’espace. Chaque ordinateur contenu dans le sac à dos communique sa position à un serveur central via le wifi, qui génère instantanément une image pour chaque casque. Cette opération se reproduit plus de cent fois par seconde et permet de traduire les mouvements de chacun de manière très précise. Une caméra intégrée au casque permet, quant à elle, de traduire les mouvements des doigts en mouvements virtuels.

La nouvelle adresse de The Park à Bruxelles est ouverte à tous, dès l’âge de 12 ans. Elle propose un espace d’immersion de 250 m2 pour familiariser les joueurs dès leur arrivée avec les sensations de réalité virtuelles ainsi que quatre espaces distincts de 50 m2 dans lesquels des équipes jusqu’à cinq joueurs seront ensuite immergées en "free roam" grâce aux jeux The Hallow et NanoClash. Dans The Hallow, les participants armés d’une arbalète sont catapultés au Moyen Âge pour combattre des créatures terrifiantes et maléfiques. Le jeu NanoClash permet, lui, à deux équipes (robots d’un côté et humains de l’autre) de s’affronter dans un monde futuriste.

"La réalité virtuelle est en pleine expansion et représente l’avenir du divertissement immersif, qui combine l’interactivité et le pouvoir de la technologie. Ses possibilités sont énormes et nous croyons fermement en son potentiel en termes d’innovation. Une présence à Bruxelles était un must pour nous et nous avons pris le temps nécessaire pour trouver l’endroit idéal. Dans la Galerie Anspach, nous sommes en plein centre-ville entre le piétonnier, la Bourse et la Monnaie on ne pouvait pas trouver mieux !", conclut John Porter, CEO de Telenet.