Sagan : alcool, drogue et génie

Eddy Przybylski

Françoise Sagan nous a quittés voici 5 ans

HONFLEUR L'anecdote est célèbre : Françoise Sagan avait acheté son manoir de Honfleur grâce aux gains d'une nuit, à la roulette du Casino de Deauville. C'était le 8 août 1958, elle avait joué le 8 et gagné huit millions (en francs français).

En réalité, ce manoir du Breuil se trouve à Équemauville. En 1958, Sagan avait 23 ans. Elle s'appelait Françoise Quoirez, née à Carjac (au nord de Toulouse), s'était lancée dans le roman à l'âge de 18 ans, avait piqué son pseudonyme chez Proust (la princesse de Sagan dans À la recherche du temps perdu ) et le titre de son premier roman, Bonjour Tristesse , dans un ver de Paul Eluard.

Succès fabuleux et immédiat. À 19 ans, elle avait vendu 850.000 livres. Françoise Sagan se partageait entre Paris et, l'été, Honfleur. Elle mena une vie de grand faste et surtout de grandes dépenses, prisonnière de l'alccol et de la cocaïne. Compromise dans le scandale de l'affaire Elf, elle fut ruinée. Tout ce qu'elle gagnait était saisi. 100 % ! Elle dut renoncer à son appartement parisien de la rue de l'Université. Elle prit de plus en plus petit. Jusqu'à être recueillie par une amie, Ingrid Mechoulam.

C'était certes dans l'avenue Foch, mais Françoise Sagan supportait mal cette dépendance. Elle fut minée par les soucis, cessa d'écrire (son dernier roman, Le miroir égaré , date de 1996), perdit du poids jusqu'à peser 48 kilos et tomba malade. Des difficultés respiratoires. Elle fut hospitalisée. Plusieurs fois, ses proches crurent que c'était fini.

Deux fois - alors qu'elle n'était pas croyante -, elle a reçu l'extrême-onction. Toujours, elle s'en sortait. Sauf ce 24 septembre 2004 (il y a juste cinq ans). Françoise Sagan est morte à 69 ans, à l'hôpital de Honfleur. Au lendemain de ses funérailles, Brigitte Bardot estima que Françoise Sagan avait été terrassée "par la maladie et les impôts".



© La Dernière Heure 2009

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be