Maurice Maeterlinck renaît de ses cendres : la suite de son “Oiseau bleu”, seul prix Nobel belge de littérature, a été retrouvée!

Frédéric Etherlinck, ex-représentant belge à l’Eurovision (1995), a mis la main sur un inédit écrit par son illustre grand-père. À savoir la suite du cultissime L’Oiseau bleu, seul prix Nobel de littérature belge.

Pierre-Yves Paque
Maurice Maeterlinck renaît de ses cendres : la suite de son “Oiseau bleu”, seul prix Nobel belge de littérature, a été retrouvée!
©D.R.
"Je n’ai jamais parlé de mon grand-père car la raison était très claire : ce nom a été très lourd à porter, nous confie Frédéric Etherlinck, connu pour sa participation à l’Eurovision 1995 avec son titre "La Voix est libre" (4 fois disque d’or en Belgique). Artiste sans frontière, le petit-fils du célèbre poète et essayiste belge Maurice Maeterlinck a aussi une carrière de comédien reconnue avec plus de 50 films...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité