Eric-Emmanuel Schmitt dévoile le nouveau tome de sa saga sur l’histoire de l’humanité: "La lecture de Zemmour de l’histoire de la France est totalement aberrante"

Éric-Emmanuel Schmitt poursuit sa traversée des temps et découvre l’écriture avec Noam, son immortel.

Eric-Emmanuel Schmitt
©Marie Russillo
Il faut être un peu magicien - comme Gawan - ou empli de bonnes ondes, - comme Noam - pour réussir ce tour de force : nous intéresser, passionnément, à la vie d'un immortel, qui a survécu au déluge et qui, dans ce deuxième tome de La Traversée des temps, nous prend par la main pour nous emmener en Mésopotamie, à l'époque de la construction de la tour...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité