Livres/BD Dans son nouveau roman, Soif, elle raconte comment, depuis l’enfance, il est devenu son héros.

Si, chaque année, Amélie Nothomb publie un nouveau roman pour la rentrée, avec la régularité d’un métronome, celui-ci est exceptionnel, un vrai événement. Soif tranche radicalement avec ses livres précédents. Elle fait ici parler Jésus qui raconte lui-même sa Passion, du procès à la Crucifixion et la Résurrection. Et le roman, nourri de réflexions profondes, met en évidence, non sans humour, un Jésus profondément humain, comme rarement on l’a lu, loin des dogmes officiels, et plus loin encore de l’Église institutionnelle. Jadis, elle eût été envoyée au bûcher. Aujourd’hui, c’est un roman mystique.

"C’est le livre de ma vie", avez-vous répété à propos de ce roman, le vingt-huitième. Qu’est-ce à dire ?

(...)