Alors que Jean-Paul Belmondo est décédé voici tout juste quinze jours, le 6 septembre, son ancienne compagne, Carlos Sotto Mayo, publie aux éditions Flammarion un livre, Jean-Paul. Mon homme de Rio. Et le moins qu'on puisse écrire, c'est que cette publication passe mal auprès de la famille de l'acteur.

"Toute la famille Belmondo est choquée par l’attitude de Madame Sotto Mayor, s'est insurgé Me Michel Godest, dans les colonnes du Parisien. Elle est choquée par la parution de ce livre quelques jours à peine après le décès de Jean-Paul Belmondo. C’est indécent. Aucune de ses compagnes n’a jamais livré au public sa vie intime avec lui." Selon lui, la famille est "également choquée par l’attitude qu’a eue Carlos Sotto Mayor pendant ces dernières année." Il estime qu'elle s'est "imposée" dans la vie de Bébel au printemps 2020: "Elle a voulu le garder pour elle, l’écarter de ses proches, de sa famille… Elle lui a fait faire des tas de photos et de vidéos pendant l’été 2020. Certes, Jean-Paul aimait s’amuser, mais Carlos Sotto Mayor l’a épuisé et a profité de lui pour faire son retour médiatique. Et pourquoi, si elle était folle amoureuse, a-t-elle brusquement disparu sans donner de nouvelles après le printemps dernier ?"

Et l'avocat de conclure: "Je laisse Madame Sotto Mayor face à sa conscience quant à son étonnante présentation des choses. J’ai toujours été très proche de Jean-Paul et connais donc la vérité."

Concernant son départ, l'actrice et chanteuse brésilienne l'a expliqué de la sorte toujours auprès des journalistes du Parisien: "Lui voulait rester à Cannes et on aurait pu. On a continué à se voir le mois de septembre à Paris. Sa famille était revenue, il a passé beaucoup de temps avec eux. J’avais passé six mois avec lui sans rien faire d’autre. Je devais aussi travailler." Elle se défend aussi d'avoir choisi cette date de sortie: "Il était prévu pour la rentrée, et, l’an dernier, Jean-Paul en a lu les trente premières pages. On a souvent parlé de moi et je ne me suis jamais exprimée."

A chacun, maintenant, de se faire son opinion.