Cette coïncidence passionne les internautes.

Depuis quelques jours, de nombreux internautes relaient sur les réseaux sociaux des extraits d'un livre qui s'appelle "Les yeux des ténèbres". Ecrit par Dean Koontz en 1981, ce roman évoque l'apparition d'un virus capable d'anéantir toute l'humanité. Ce qui frappe d'emblée est le nom du virus: Wuhan-400. Wuhan étant, pour rappel, le berceau du coronavirus COVID-19 qui a provoqué la mort de 2867 personnes à travers le monde.


Plus étrange encore : lorsque le livre a été publié, le virus ne portait pas ce nom, il s'appellait "Gorki-400". Pourquoi a-t-il été changé dans la réédition de 2008? Nul ne le sait vraiment...

Si cette ressemblance a de quoi étonner, elle s'arrête pourtant là. Contrairement au coronavirus actuel, le virus imaginé par l'auteur américain a en effet été créé en laboratoire par des communistes chinois pour éradiquer leurs opposants politiques. Comme le pointe LCI , d'autres différences existent : comme le temps d'incubation (très court dans le cas du virus imaginaire, de 14 jours pour le coronavirus) ou sa mortalité (très forte pour le virus Wuhan-400, de 2 ou 3% pour le vrai coronavirus). 

Certains extraits partagés sur les réseaux sociaux montrent une coïcidence supplémentaire : le virus du roman aurait envahi la Terre "aux alentours de 2020". Mais, comme l'explique LCI, ces extraits ne sont pas tirés du roman de Dean Koontz. 

Ce n'est pas la première fois que les internautes se passionnent pour des oeuvres qui ont ou auraient prédit des grands faits d'actualité. Les Simpson font ainsi régulièrement l'actualité pour avoir prédit telle ou telle chose, ce qui n'est en fin de compte pas toujours le cas .