Humour Noir, jaune, rouge pourrait vraiment être son dernier livre sous ce drapeau.

Tels les guides gastronomiques Gault et Millau et Michelin, le Dubus annuel est sorti. Et vous allez vous pourlécher les babines. Le best of de ses caricatures publiées dans La Dernière Heure, La Libre Belgique ou encore Le Vif et L’Écho. Pour ceux qui se sont endormis durant un an, voici une excellente piqûre de rappel de tout ce qui a fait l’actu 2019 et de toutes celles et ceux qui l’ont fait. Parfois malgré eux.

La Belgique râle et pas seulement depuis quelques mois. Dubus s’en délecte, s’en amuse à défaut d’en pleurer et, quotidiennement, il livre son sentiment sur l’info du jour, sur l’air du temps. Souvent avec un coup de crayon acerbe, un brin désabusé. Il n’est jamais à l’arrêt Dubus.

"Cela fait 30 ans que l’on dit que la Belgique, c’est fini. Et bien qu’on en finisse… Il faut juste dire aux Flamands que Bruxelles ne leur appartient pas", lance-t-il sous la forme d’une provocation. Quoique…

Pas de gouvernement, un millésime 2020 qui s’annonce palpitant et inspirant mais aussi quelques personnages récurrents qui s’en vont (Charles Michel et Didier Reynders). Il ne va pas chômer.

"La caricature, c’est l’art de s’attaquer au pouvoir. Quand tu es à l’école, ce sont les profs qui trinquent. La politique, c’est ma matière première depuis 30 ans. C’est un terreau inépuisable qui abrite toutes les composantes : pouvoir, avidité, argent, trahison… Mais je ne veux pas être un influenceur. Mes opinions politiques ne transparaissent pas dans mes dessins. D’ailleurs, je ne vote pas pour des partis mais pour des personnes."

Sur la couverture de cet album, outre Bart De Wever et Elio Di Rupo dos à dos, il a placé astucieusement Greta Thunberg, l’une des personnalités les plus clivantes de l’année 2019.

"Le départ de Michel et Reynders me prive de deux personnages directement identifiables. Les nouveaux doivent le devenir. Peu de gens reconnaissant Sophie Wilmès par exemple ou les Ecolos à part Jean-Marc Nollet. Par contre, Georges-Louis Bouchez peut devenir une valeur sûre. Comme la famille royale le reste."

Ou Vincent Kompany. Parce qu’il dépasse son statut de simple footballeur et qu’il a une gueule, comme on dit.Jean-Marc Ghéraille

Noir, jaune, rouge aux éditions de La Renaissance du Livre. Dubus sera en dédicace au Club de Louvain-la-Neuve le 23/11 (de 14 à 16 h), chez Filigranes le 25/11 (de 20 à 23 h), à la Licorne à Uccle le 30/11 (15 à 17 h 30).

© D.R.

© D.R.

© D.R.