L'édition 2020 de la Foire du Livre de Bruxelles a attiré 60.000 lectrices et lecteurs sur le site de Tour & Taxis du jeudi 5 mars à ce dimanche, contre 72.000 l'année dernière.

Malgré cette baisse de fréquentation, les organisateurs soulignent "la chance unique" d'avoir pu ouvrir les portes de l'événement alors que d'autres salons littéraires européens ont été annulés en raison de l'épidémie de coronavirus. L'organisation se félicite que les visiteurs aient participé aux activités "dans la joie et la bonne humeur", malgré le contexte. "Ils étaient nombreux ceux et celles qui ont répondu à l'appel du livre dans le calme et dans la détente, tout en prenant les précautions qui leur ont été communiquées", ajoute-t-elle.

Cette année, le Maroc était au coeur de la Foire du Livre de Bruxelles avec la présence de l'invitée d'honneur Leïla Slimani, prix Goncourt en 2016 pour son roman "Chanson douce", et d'artistes marocains. "La littérature marocaine a su trouver son public à Bruxelles", se félicite l'organisation. "Le Pavillon a été construit comme un hommage aux professionnels du livre, et à l'investissement considérable du Royaume du Maroc dans la culture. En effet, la culture est un levier de modernité et de développement à ne pas négliger."

Le pavillon marocain a également accueilli l'exposition "Le Maroc et l'Europe, une histoire livresque", avec le premier traité d'amitié entre le pays du Maghreb et la Belgique signé par Léopold Ier.

La prochaine édition de la Foire du Livre mettra à l'honneur la littérature de la Suisse. Elle se déroulera du 25 au 28 février 2021.