Livres/BD Guillaume Musso présente son nouveau roman, La Vie secrète des écrivains.

" L’envie de parler de mon amour des livres, de l’écriture et de la lecture, de façon sérieuse, sans me prendre au sérieux. " Voilà ce qui a donné envie à Guillaume Musso d’écrire La Vie secrète des écrivains , son nouveau roman paru aux éditions Calmann-Levy. À travers ses 352 pages, le livre relate l’histoire d’un jeune auteur, Raphaël Bataille, qui a décidé de rencontrer celui qui lui a donné l’envie de faire son métier : Nathan Fawles, l’illustre écrivain de Loreleï Strange . Reclus sur l’île de Beaumont, ce dernier ne veut toutefois plus écrire, ni avoir affaire à la presse. Ce qu’il veut, c’est qu’on le laisse tranquille… Mais pourquoi a-t-il décidé de tout laisser tomber ?

Dans ce roman, vous nous emmenez sur l’île paradisiaque mais imaginaire de Beaumont. À quel lieu avez-vous pensé pour imaginer cette île ?

"J’ai longtemps décrit New York ou San Francisco dans mes bouquins, mais là je voulais que l’histoire se déroule sur une île de la Méditerranée, près de là où j’ai passé mon enfance. J’avais envie de ciel bleu, de pain, de falaises et du chant des cigales. L’île de Beaumont est un endroit paradisiaque mais il suffit que le vent tourne pour que ça devienne un lieu inquiétant. L’île cache un secret dans ses entrailles, comme les personnages cachent un secret. Notamment Fawles, dans les méandres de son cerveau. On a donc une métaphore entre la nature et la psyché de Fawles."

Vous dites que Georges Simenon était dans vos pensées lorsque vous écriviez ce livre…

(...)