Livres/BD Laurent Binet inverse le cours de l’Histoire : dans Civilizations, ce sont les Incas qui colonisent la vieille Europe.

1492 : Colomb ne découvre pas l’Amérique.1531 : les Incas envahissent l’Europe. Le "pitch" est simple. Trop simple ? C’est mal connaître Laurent Binet, auteur, en 2010, du magistral HHhH (prix Goncourt des lycéens), qui ne s’est pas contenté d’une uchronie un peu flemmarde, dans laquelle il déconstruirait l’Histoire pour en imaginer une autre. Dans Civilizations - clin d’œil à un jeu vidéo chronophage auquel il s’est laissé prendre - l’écrivain multiplie les modes narratifs et construit un nouveau monde, où les Incas, fraîchement débarqués sur le continent européen vont en modifier profondément les contours et la structure. Le tout avec beaucoup d’humour et une folle érudition. "Quand j’ai présenté mon projet à Olivier Nora, chez Grasset, j’étais déjà en train de penser aux conditions de possibilité de cette hypothèse. Les Indiens envahissent l’Europe, OK. Mais comment ? J’avais en tête qu’ils allaient combler leur handicap grâce à une poignée de Vikings qui leur apporteraient ce qui leur faisait défaut. À la source de mon effet papillon, j’avais en tête qu’ils allaient leur apporter le fer, le cheval et les anticorps", explique-t-il." Ensuite, je me mettais à la place d’un conquistador indien, en me demandant "Qu’est-ce que je fais, qu’est-ce que je vois, sur quoi je tombe ?"

(...)