Le livre compte 40 pages et explore la relation entre un père et son fils à travers les yeux de la mère. L’idée de ce livre a germé lorsqu’il y a deux ans pour la première Fête des Pères du prince Harry, Meghan lui a écrit un poème. La maison d’édition indique que la duchesse de Sussex avait toujours eu envie d’écrire un livre pour enfants et qu’en fonction de l’engouement, il y en aura peut-être d’autres.

La presse britannique qui ne laisse désormais plus rien passer aux Sussex depuis leur interview américaine, s’est empressée d’y voir un plagiat avec un livre paru en 2018 Le garçon sur le banc sous la plume de Corrinne Averiss. Cette dernière a aussitôt réagi et n’y voit nullement de plagiat.

La démarche de Meghan n’est pas la première au sein du Gotha. La pionnière fut la reine Fabiola en 1961 avec les 12 merveilleux contes de la reine Fabiola avec des épisodes comme Le prince de la montagne blanche ou La fillette aux moufles rouges.

Le prince Charles s’est aussi risqué à l’exercice avec le Vieil homme de Lochnagar. Toutefois chez les Windsor, c’est Sarah Ferguson, duchesse d’York qui a été la plus productive. Elle a lancé fin des années 80, les aventures de Budgie, le petit hélicoptère qui firent l’objet d’une adaptation en dessin animé. Il y eut ensuite Ballerina Ros, Le chêne enchanté et d’autres contes ainsi qu’un livre pour apprécier de manger sainement Fergie’s fun food avec des recettes colorées et adaptées pour les enfants.

La princesse Madeleine de Suède a connu un beau succès avec Stella et le secret, dont les bénéfices étaient destinés à des œuvres caritatives.

En Albanie, la princesse Elia, épouse du prince Léka, a publié un conte dont l’héroïne est la reine Géraldine, dernière reine régnante avant que le pays ne sombre pendant des années dans la dictature.

Un ouvrage joliment illustré qui a permis aux plus jeunes Albanais de découvrir cette personnalité marquante de l’Histoire du pays.

Aux Pays-Bas, la princesse Laurentien, belle-sœur du roi Willem Alexander, est impliquée depuis presque 20 ans dans des campagnes de promotion de la lecture et de lutte contre l’analphabétisation. Elle a régulièrement pris part à des séances de lecture à haute voix (comme la reine Mathilde) dans les écoles, ou comme invitée d’émissions télévisées pour enfants. Elle a aussi à son actif des livres de lecture enfantine avec son héros Monsieur Finney, pour donner le goût de lire aux plus jeunes.

Le livre de la duchesse de Sussex proposera aussi une version audio avec comme narratrice l’épouse du prince Harry elle-même.