Livres/BD Une spécialiste suisse a étudié de près toutes les habitudes du héros de Simenon.

Le 4 septembre, il y avait trente ans que Georges Simenon nous quittait. Mais ce mois-ci, il y a aussi 90 ans qu’il créait son commissaire Jules Maigret.

Une passionnée suisse, Murielle Wenger, sort, aux éditions Luc Pire, un livre consacré non pas au romancier, mais à son policier : Jules Maigret Enquête sur le commissaire à la pipe : "Simenon avait imaginé un policier d’un certain âge avec l’intention de l’amener à la retraite puis de l’abandonner et de passer à autre chose. Pendant les années de guerre, il l’a ressuscité pour six romans, probablement pour des raisons financières ; mais si on ne lit que ces six romans, il est évident qu’il a pris du plaisir à retrouver Maigret. [...]"

(...)