Souchon et Cabrel à l'Académie française

Non, les deux chanteurs ne sont pas sur le point d'intégrer l'institution créée par Richelieu. Mais Nicolas Sarkozy aimerait voir Alain Souchon et Francis Cabrel avoir leur fauteuil à l'Académie française

Souchon et Cabrel à l'Académie française
©CORALIE CARDON

Première information: Nicolas Sarkozy est fan de Céline Dion. Cela peut surprendre, mais l'ancien président français ne s'en est pas caché, lors de son passage sur Europe 1, dimanche, dans l'émission "Dis-moi ce que tu chantes", animée par... son ami Didier Barbelivien.

On ne s'étonnera pas que Sarko, qui partage la vie de Carla Bruni depuis 2007, accorde à la chanson une place particulière. Mais son engouement, son amour pour les beaux textes et les belles mélodies va bien au-delà d'un simple intérêt.

Dans l'exercice proposé par Barbelivien, il s'agit, en effet, d'établir une liste de titres particulièrement évocateurs aux oreilles de l'invité. Mis à part Céline Dion, Nicolas Sarkozy a encore cité Jean Ferrat et Charles Aznavour, "La musique, la chanson, c'est un art majeur capable de vous emporter totalement. De faire abstraction de tous les ennuis, de tous les soucis, de tous les nuages, de tous les malheurs, de toutes les souffrances. La chanson c'est trois minutes de bonheur importé et réel", confiait-il à un animateur qui ne dira évidemment pas le contraire, lui qui a composé (et interprété) quelques titres inoubliables.

Très en verve, l'ancien président a encore déploré que l'Académie française n'accueille pas en son sein un représentant de cet art qu'il aime tant. Ainsi, selon lui, Aznavour, Trenet ou Brassens - "qui était un anarchiste" - auraient dû y avoir leur fauteuil. Et les contemporains? Sarkozy verrait bien Souchon et Cabrel siéger en grand uniforme. Les intéressés n'ont pas commenté...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be