Kobo sort "Anagenese" : "Je ne savais pas si j'allais sortir mon deuxième album"

Le rappeur Kobo a sorti fin avril son deuxième album, intitulé "ANAGENESE". Un disque qui signe le renouveau de l'artiste après trois années difficiles entre confinement, dépression et retour aux sources.

En 2019, Kobo avait tout pour exploser. Un succès d'estime avec son premier album Période d'essai et l'aura de Damso, jamais bien loin. Mais la crise sanitaire l'a coupé sec dans son élan. Après la frustration, la colère et une dépression qui lui ont donné envie de tout abandonner, le rappeur a retrouvé la paix en retournant en République démocratique du Congo où vivent ses parents. "J'ai repris contact avec ma famille, mes amis d'enfance, mon pays", raconte-t-il. Et c'est grâce à de petites histoires racontées par ses parents qu'il reprend goût à la musique et à la création. "J'ai recommencé à faire de la musique de manière moins professionnelle, juste pour le plaisir d'en faire". Avril 2022, il revient avec un deuxième album, ANAGENESE. Une histoire de renaissance qui colle parfaitement à son processus créatif.

Prêt à reprendre son envol, Kobo a décidé de s'entourer de son ami et mentor Damso en signant sur son label TheVie Music. "C'est quelqu'un que je connais depuis très longtemps. C'était un de mes seuls amis qui faisait de la musique et qui s'investissait dedans, commence-t-il. J'ai pu être témoin de toute son évolution et ça m'a inspiré. C'est une opportunité super au niveau professionnel parce que ça me permet de développer ma carrière, d'avoir aussi un conseiller qui, en plus, a déjà une expérience et qui est un artiste. Il sait comment l'industrie fonctionne, mais il sait aussi comment un artiste peut voir tout ça, comment ça peut l'impacter au niveau émotionnel."

C'est en observant son aîné qu'il a appris et qu'il s'est formé. "Avant que je fasse de la musique, je pense que j'apprenais déjà. J'étais déjà en train de capter un peu les codes : comment il plaçait ses voix, comment il plaçait ses backs. Quand j'ai commencé à faire de la musique, toute cette influence est restée." Et quand on lui demande ce qui les rapproche, Kobo n'hésite pas : "La musique et aussi nos origines. On vient du même pays, le Congo. Nous sommes passés plus ou moins par les mêmes réalités, par le même établissement scolaire, on a des amis en commun. Nos parents habitent dans le même quartier."

Rencontre en vidéo pour évoquer son absence, le titre de son album, sa famille et son rapport avec l'industrie musicale.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be