Queen ouvre le concert géant pour le jubilé de la reine Elizabeth : "C'est merveilleux d'être de retour"

Le légendaire groupe britannique Queen, avec Adam Lambert au chant, a ouvert samedi soir le concert géant à Londres pour les 70 ans de règne d'Elizabeth II, devant des milliers de spectateurs mais en l'absence de la reine, fatiguée.

Duran Duran, Alicia Keys, Andrea Bocelli, Rod Stewart, George Ezra... Une pléiade de stars aux styles éclectiques vont défiler sur la scène aménagée devant le palais de Buckingham pour ce spectacle clôturant le troisième et avant-dernier jour des festivités du jubilé de platine historique de la souveraine de 96 ans, à la longévité inégalée au Royaume-Uni.

Queen + Adam Lambert a lancé la soirée avec les tubes "We Will Rock You" puis "Don't Stop Me Now" devant 22.000 spectateurs, dont 10.000 tirés au sort et 5.000 travailleurs clés de la pandémie, agitant des drapeaux de l'Union Jack.

Dans le public se trouvent aussi plusieurs membres de la famille royale, dont le prince héritier Charles et son fils William, venu avec sa femme Kate et deux de leurs jeunes enfants, George et Charlotte.

Mais la vraie star de la soirée, Elizabeth II, est absente en raison d'une santé fragile, ayant préféré regarder le concert à la télévision, retransmis en direct sur la BBC.

"C'est merveilleux d'être de retour", a confié le guitariste de Queen, Brian May, sur la BBC, 20 ans après avoir marqué les esprits en interprétant l'hymne national "God Save the Queen" perché sur le toit du palais, pour le jubilé d'or de la souveraine.

"Nous voulons apporter de la joie (...) après tout le malheur que nous avons vécu", a confié le batteur Roger Taylor.

Le prince Charles, 73 ans, et son fils aîné William, bientôt 40 ans, doivent rendre hommage à leur mère et grand-mère durant le spectacle qui se terminera avec la première performance live depuis 15 ans au Royaume-Uni de la diva américaine Diana Ross.

La soirée, organisée sur une scène aménagée autour du monument en souvenir de la reine Victoria, célèbre l'apport du Royaume-Uni et des pays du Commonwealth à la musique, l'environnement, le sport et la comédie musicale, durant les 70 ans de règne d'une reine immensément populaire, mais de plus en plus absente en raison de problèmes de santé.

Espérant échapper à la pluie, des dizaines de milliers de badauds, sans tickets, suivaient le concert depuis le Mall, prestigieuse artère donnant sur le palais.

Après avoir été acclamée par des dizaines de milliers de personnes au balcon du palais de Buckingham jeudi, la reine avait déjà renoncé au service religieux lui rendant hommage à la cathédrale Saint-Paul et à la prestigieuse course hippique du Derby d'Epsom, ayant souffert d'"inconfort" au premier jour des festivités jeudi.

Parmi les absents figuraient aussi le prince Harry et son épouse Meghan, venus de Californie pour participer au jubilé, mais qui ont choisi de fêter dans l'intimité le premier anniversaire de leur fille Lilibet samedi.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be