Olivia Rodrigo, entre intimité et intensité à Forest National

Son tube “Driver License” a explosé tous les records d’écoute l’année dernière. Les billets pour sa première tournée se sont vendus en quelques minutes seulement. La nouvelle sensation pop a tenu toutes ses promesses hier soir, lors de son passage à Bruxelles.

Olivia Rodrigo, entre intimité et intensité à Forest National
©AP

Il n'a fallu que 18 minutes pour écouler les quelque 8200 billets pour le concert d'Olivia Rodrigo à Forest National lors de leur mise en vente. L'entièreté de sa première tournée internationale, le "Sour Tour", affiche sold-out. La demande était telle que la jeune artiste américaine aurait certainement pu remplir de plus grandes salles à travers le monde. Mais celle-ci préfère ne pas "sauter les étapes", comme elle l'indique au Los Angeles Times. La date dans notre capitale sera néanmoins la plus grande de toute la tournée européenne.

Idole de la génération Z

Son passage à Bruxelles était plus qu'attendu hier soir. Son premier titre, "Driver License", a explosé le record de la chanson la plus écoutée en une journée sur les plateformes et s'est glissé directement à la première place du Billboard (ce qui est rare pour un premier single). Il compte aujourd'hui plus d'un milliard d'écoutes sur Spotify. Bien que déjà connue pour son rôle dans la série Disney High School Musical : La Comédie musicale, l'immense succès d'Olivia Rodrigo n'aurait pas pu être espéré et planifié. On ne saurait dire si celui-ci est plutôt dû au moment de sa sortie, en pleine pandémie, à l'application TikTok sur laquelle sa chanson a beaucoup été partagée ou grâce à ses paroles à fleur de peau décrivant sa première peine de cœur.

Son premier album, Sour, qui vient de fêter son premier anniversaire, a pu jouir du même engouement, tant du public que des médias. En quelques mois, l'artiste de 19 ans s'est transformée en nouvelle idole de la génération Z et en popstar mondiale que tout le monde s'arrache. Pour annoncer sa venue sur scène, le titre de One Direction "Olivia" retentit dans la salle. Cela suffit pour chauffer la foule, qui reprend en chœur chaque mot. Et lorsque les premiers riffs de guitare du morceau punk-rock "Brutal" se font entendre, le public entre en exaltation. Un état qui ne va pas le quitter tout le long du spectacle.

Une expérience cathartique

Après "jealousy, jealousy", Olivia Rodrigo s'installe au piano. "Je ne sais pas quelles sont les règles pour le permis de voiture ici… Mais j'ai dû repasser le mien plusieurs fois !", lance-t-elle. Balancer son titre le plus connu, "Driver License", en tout début de concert s'avère être un choix plutôt osé. Mais la jeune femme parvient à maintenir une intensité constante au fil des titres. Debout sur le piano, elle reprend "Complicated" d'Avril Lavigne, l'une de ses "artistes préférées", dont on sent l'inspiration, des tenues (jupe à motif tartan, bottes Doc Martens) au style musical pop-rock des années 2000.

L'adolescente californienne s'empare de sa guitare pour interpréter un medley acoustique de deux de ses titres (" Enough For You", "1 step forward, 3 steps back"). Seule en scène, elle offre un moment d'intimité et de communion avec son public. Celui-ci chante toutes les paroles, sans cesse. Quitte à masquer complètement la voix de la chanteuse, ce que l'on regrette. Mais le spectacle va au-delà d'une performance vocale. Il permet une expérience cathartique, un moment d'abandon. Sour évoque les émois adolescents, la colère juvénile, la jalousie incontrôlée, la fragilité ressentie à cette époque. Souvent déconsidérés ou méprisés, ces émotions avaient ici toute leur place.

Malgré son statut de nouveau phénomène, l’Américaine parvient à ne pas jouer la superstar. Elle reste étonnamment sobre. Même la scénographie est limitée, quelques rideaux lamés et une boule à facette, ambiance bal de fin d’année, et des confettis pour le grand final sur “Good 4 U”. Olivia Rodrigo n’a pu offrir qu’une petite heure de concert, son album ne comporte que onze titres. On se sent néanmoins privilégié d’avoir pu la voir dans cette configuration et avec autant de proximité. Avant que tout ne devienne plus grand, plus mis en scène, plus produit.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be