Après 5 ans d'absence, les Kings of Leon étaient de retour en Belgique! (VIDÉOS)

Ça faisait cinq longues années que le groupe originaire de Nashville, dans le Tennessee, ne s'était plus produit en Belgique.

Baptiste Campanile
Après 5 ans d'absence, les Kings of Leon étaient de retour en Belgique! (VIDÉOS)
©BC

Ce mardi soir, le festival Lokerse Feesten accueillait les Kings of Leon. Le groupe ne s'était plus produit en Belgique depuis son dernier passage au festival Rock Werchter, en 2017.

Depuis leur début en 2003, les Kings of Leon – les frères Caleb, Nathan et Jared et leur cousin Matthew Followill – ont vendu plus de 20 millions d'albums et presque 40 millions de singles. En cours de route, ils ont remporté 4 Grammy Awards et étaient les têtes d'affiche des plus grands festivals du monde tels que Glastonbury, Coachella, Lollapalooza's et, évidemment, Rock Werchter (avec 5 participations). Au mois de mars 2021, les Kings of Leon ont sorti leur huitième album 'When You See Yourself'. Cet album est monté au top des charts partout dans le monde. Lors de sa tournée récente en Amérique du Nord, le groupe a joué tous ses succès et a ainsi créé un spectacle impressionnant. De quoi se réjouir en les attendant sur la pleine du Lokerse Feesten.

22h30 tapantes, le groupe fait son entrée sur scène sur 'Waste a Moment', leur single phare de leur avant dernier album 'WALLS'. Première surprise. Lors de cette tournée, les frères Followill avaient pour habitude d'aller piocher dans leur dernier album ‘When You See Yourself’ pour entamer leur setlist. Spoiler: seuls deux morceaux de cet album ont été joués. En Belgique, le groupe a opté pour une autre stratégie et celle-ci fut payante. Les hits. Ils y sont tous passés: 'Supersoaker',' Radioactive',' On Call', 'Pyro', 'Closer', 'Crawl', 'Fans' & co. Sans oublier les deux incontournables 'Sex On Fire' et 'Use Somebody'.

Le tout devant un décor imposant: miroirs rotatifs, couleurs RVB et un œil LED censé représenter l'univers de leur huitième et dernier album en date. Des rythmes de guitares tranchants comme des rasoirs, des classiques indémodables, les Kings of Leon n'ont pas déçu. Prévisible? Sûrement, mais loin d'être pauvre. Au fil des années, les Kings of Leon ont accumulé les hits et ne se sont pas privés de les utiliser.

En mai dernier, le groupe annonçait sur ses réseaux sociaux se pencher déjà sur un neuvième album, photos en studio à l'appuie. Ça promet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be