Quand Adamo choquait avec “Mes mains sur tes hanches”

Une émission diffusée ce vendredi 12 août à 21h10 sur France 3 plonge dans les années 60-70, avec de nombreux témoignages d'artistes au sommet à l'époque. Le chanteur italo-belge en fait partie. Il se laisse aller à quelques confidences qui pourraient vous surprendre.

Quand Adamo choquait avec “Mes mains sur tes hanches”
©HAULOT ALEXIS

Ce vendredi 12 août, France 3 diffuse à 21 h 10 un documentaire consacré au succès des magazines pour les jeunes dans les années 60-70, Chroniques de l'âge tendre. Il s'agit d'une immersion dans la société française de l'époque, et dans sa jeunesse, notamment par l'intermédiaire des magazines qui faisaient alors fureur : Salut les copains, Mademoiselle Âge tendre, etc.

Impossible d’évoquer tout cela sans témoignages. Antoine, Hervé Vilard, Michel Fugain, Nicoletta, Michel Jonasz, Laurent Voulzy et Tony Frank se sont prêtés au jeu. Ils racontent leurs débuts, les ados qu’ils étaient avant de devenir des vedettes, etc.

Salvatore Adamo fait aussi partie du casting, lui que l'on retrouve sur la "photo du siècle" de Jean-Marie Périer, celle où s'affichent toutes les stars du yéyé, y compris Johnny Hallyday.. On l'entend expliquer combien il était timide avant de connaître le succès. Introverti même. "Quand une fille me plaisait, ça se passait dans le regard. J'étais très fleur bleue." "Couillon" même aux yeux de ses amis puisque de son propre aveu, il attendait presque que les filles fassent le premier pas.

Mais ça, c'était avant qu'il ne monte sur scène et son statut de vedette. Cette image a aussi volé en éclat en 1965 lors de la sortie de sa chanson "Mes mains sur tes hanches". Pour certains, le chanteur a alors franchi la ligne rouge. "J'avais reçu quelques lettres qui me disaient : 'Vous faites dans l'érotisme maintenant'." De quoi surprendre le jeune Adamo qui n'avait que 22 ans. "Je n'ai jamais envisagé cette chanson-là comme une chanson érotique, explique-t-il. Je l'ai fait innocemment."


Même si dans l’émission Sheila rapporte que le titre flirtait avec la limite et que les parents étaient choqués par le texte, “Mes mains sur tes hanches” a fait un carton. Entrée dans le hit-parade au mois de juin 1965, elle s’y est hissée à la première place dès le mois suivant. Il s’en est vendu, rien qu’en France, plus de 600 000 exemplaires.

Aujourd’hui encore, avec “Tombe la neige”, “Dolce Paola”, “Les filles du bord de mer” et “Inch’Allah”, “Mes mains sur tes hanches” figure toujours parmi les incontournables du répertoire du chanteur naturalisé belge en 2018.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be