Christine and the Queens sous le feu des projecteurs: "Ma page est devenue le réceptacle d’un trolling réducteur, sexiste et déchaîné"

La chanteuse a mis les choses au point sur TikTok alors que son troisième album est attendu le 23 septembre.

photo DH
©Bauweraerts Didier

Le retour de Christine and the Queens est imminent. Le nouvel album paraîtra en septembre. Le 23, les fans pourront découvrir Redcar Les adorables étoiles, son petit dernier. Redcar qui est aussi le nouveau pseudo avec lequel elle se fait appeler. Héloïse Letissier s'est en effet fait une spécialité de changer de nom de scène pour chaque nouvel album puisqu'à la sortie de Chris, en 2018, elle se faisait appeler… Chris.

Son retour sous le feu des projecteurs après le très remarqué EP La Vita Nuova (2020), ne se fait pas sans quelques remous. Prise à partie pour sa consommation de cannabis avouée et ses orientations sexuelles, la chanteuse a répliqué sèchement via une longue vidéo sur TikTok.

"J'en ai assez que ma page soit devenue le réceptacle d'un trolling aussi réducteur, et puis problématique, et puis sexiste et surtout particulièrement déchaîné. Tout ça parce que j'ai eu l'honnêteté de poster 2-3 photos où j'indiquais ma consommation de weed (cannabis, NdlR)", explique-t-elle. Traitée de psychotique, de camée, etc., elle a décidé de sortir du silence. "Mon silence qui était censé protéger mon art. Parce que j'ai fait beaucoup de musique quand vous étiez entrain de me traiter de camée. Je m'étais dit qu'il ne fallait pas que je commente, que je fasse exister plus ce truc (cette polémique, NdlR)… Je ne vais rien dire. Je vais laisser les gens fantasmer. Hier, j'ai juste posté un truc sur lequel je ne fais rien, c'est juste une trend TikTok qui ne sert à rien, qui est mignonne, qui fait rire. Quand j'ai vu le côté systématique du trolling, je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose."

"Vous extrapolez sur le fait de m'avoir vu fumer des joints. C'est ma seule consommation. Quatre-vingts pour cent des artistes sur lesquels vous vous excitez la plupart du temps sont des mecs qui consomment beaucoup plus de trucs." Elle évoque des drogues plus dures comme la cocaïne. "Pourquoi serais-je en fin de vie, psychotique et proche de l'asile parce que je fume des joints ? Je ne crois pas."

Elle enchaîne pour faire une mise au point sur son apparence sexuelle, manifestement excédée par les critiques. "Je me genre au masculin depuis un an, un peu plus officiellement dans ma famille et dans mon intimité depuis quelques mois. C'est un processus assez long. Quitte à me troller, troll moi avec de vraies attaques. Dis de moi que je suis devenue psychotique et donc que mon masculin est une psychose."

Meilleure chanson de l’année

Histoire d'avoir la paix, Christine and the Queens alias Redcar annonce que sa page sera désormais modérée de manière plus sévère "pour avoir du plaisir à m'exprimer, à communiquer avec les gens intéressés par mon projet". Et elle ajoute : "Ne présupposez pas que vous connaissez quelqu'un parce que vous voyez des vidéos TikTok. Redcar, comme toutes mes constructions poétiques et philosophiques, est une construction poétique et philosophique qui m'aide à devenir. Je ne suis pas dans le marketing, dans une image lisse, dans le mensonge. Je suis un artiste. Vous pensez que ça va le faire ou vous pensez que ça va être moyen ?"

Lors de la sortie de Chris il y a quatre ans, la chanteuse avait déjà été la cible d'une polémique qui avait fait beaucoup de bruit. Elle avait été accusée de "plagiat" lorsque "Damn, dis-moi", le premier extrait de son album avait été rendu public. Elle était accusée d'avoir utilisé des sons tout faits d'un programme informatique de musique pour le composer. Cela n'a pas empêché l'album de devenir numéro 1 des ventes en France et pour l'artiste d'être couverte d'éloges à l'étranger, en particulier aux États-Unis et au Royaume-Uni. Le New York Times a consacré un article au single, tandis que le Guardian l'a désigné Meilleure chanson de l'année 2018.

CVD.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be