Liverpool et Glasgow finalistes pour accueillir l'Eurovision au nom de l'Ukraine

Liverpool, dans le nord de l'Angleterre, et Glasgow, en Écosse, sont les deux villes finalistes pour accueillir l'édition 2023 du concours de l'Eurovision, organisé par le Royaume-Uni au nom de l'Ukraine en raison de la guerre, a annoncé mardi la BBC. Le choix final sera dévoilé "dans les prochaines semaines", a précisé le groupe public de télévision.

Liverpool et Glasgow finalistes pour accueillir l'Eurovision au nom de l'Ukraine
©AP

Le Royaume-Uni, qui a accueilli la compétition à huit reprises, ne l'a plus hébergée depuis 1998 à Birmingham, dans le centre de l'Angleterre.

Après sa première place très symbolique à Turin en mai dernier, l'Ukraine s'était vu ôter en juin le droit d'accueillir la 67e édition de l'Eurovision par l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER), qui avait estimé que les conditions de sécurité n'étaient pas réunies en raison de l'invasion du pays par la Russie.

Un accord avait été annoncé le 25 juillet par l'UER et le gouvernement britannique pour que la BBC organise le concours au Royaume-Uni, arrivé en deuxième position derrière l'Ukraine, dans une version qui mettra en vedette le pays toujours en guerre.

Vingt villes britanniques s'étaient portées candidates pour héberger l'Eurovision au nom de l'Ukraine. Une première sélection de sept villes (Birmingham, Glasgow, Leeds, Liverpool, Manchester, Newcastle et Sheffield) avait été dévoilée en août.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be