Eve Angeli : "Mes évangélismes ont un peu étouffé la chanteuse"

Après plus de dix ans d’absence, Eve (sans le "Angeli") sort un nouvel album intitulé "Je sème".

Pierre-Yves Paque
Eve Angeli: "On peut s’embellir mais il faut être quand même soi. La seule chose que j’ai faite est une chirurgie plastique reconstructrice car j’étais vraiment complexée par une différence de taille de mes seins."
Eve Angeli: "On peut s’embellir mais il faut être quand même soi. La seule chose que j’ai faite est une chirurgie plastique reconstructrice car j’étais vraiment complexée par une différence de taille de mes seins."
"Il n’est pas prévu que je me rende en Belgique pour l’instant, confie Eve Angeli en pleine promotion de son album Je sème. Mais je suis déjà venue au moment de 'Avant de partir' où j’avais fait les fêtes de la Bière à pas mal d’endroits, dont Namur. La Belgique, c’est toujours un public très chaleureux. Et j’avais aussi joué dans la pièce Le clan des divorcées, du Belge Alil Vardar." Une partie...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité